Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

Un marché des producteurs va s’installer au Moulin-à-Vent

Les circuits courts font l’unanimité. Pas une voix n’a manqué mardi soir au conseil municipal pour décider de la création d’un marché des producteurs, qui se tiendra tous les vendredis, en fin d’après-midi, sur la place Ennemond-Romand.

Les circuits courts font l’unanimité. Pas une voix n’a manqué mardi soir au conseil municipal pour décider de la création d’un marché des producteurs, qui se tiendra tous les vendredis, en fin d’après-midi, sur la place Ennemond-Romand.

À partir du 27 avril, une douzaine de producteurs locaux* dresseront leurs étals, chaque vendredi, sur la place Ennemond-Romand. De 16 heures à 20 heures durant la saison douce (du 1er avril au 31 octobre), et jusqu’à 19 heures en automne-hiver (du 1er novembre au 31 mars). Les élus ont été unanimes, lors du conseil du conseil municipal du 3 avril, à voter cette proposition portée par Djil Ben Mabrok, adjoint au maire en charge du développement économique et commercial.

Le choix de la place Ennemond-Romand ne doit rien au hasard. « Une mission a été confiée à la Chambre d’agriculture du Rhône pour étudier la faisabilité, a rappelé M. Ben Mabrouk. L’analyse a porté sur la complémentarité avec l’offre commerciale, avec les marchés existants, le stationnement, les données socio-économiques… Il en résulte que le site le plus proprice à la création de ce marché spécifique est la place Ennemond-Romand. »

On se souvient qu’une expérience de lancement d’un marché forain du soir sur cette même place avait été tentée il y a quelques années. Et d’une autre tentative à Parilly, sur la place Grandclément. Elles avaient tourné court faute de clients. À l’époque on parlait moins il est vrai de circuits courts, d’agriculture raisonnée ou biologique, de lien direct entre producteur et consommateur. Les attentes des clients sont beaucoup plus fortes désormais. On peut donc espérer que ce nouveau marché du Moulin-à-Vent trouve rapidement et durablement son public.

« Nous savons que trouver sa clientèle n’est pas chose facile, et que la question du pouvoir d’achat entre en ligne de compte, a souligné à cet égard le maire, Michèle Picard. Mais je crois que les villes populaires doivent, elles aussi, avoir accès à des produits de qualité. »

* Liste des producteurs : deux producteurs de fruits et légumes, un producteur de fruits, un producteur de légumes, un producteur de volaille, un producteur de fromage de chèvre, un producteur de fromage de vache, un apiculteur, un viticulteur, un producteur de confitures et jus de fruits, deux activités diverses.

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez également

Portraits

Cette jeune plasticienne née à Vénissieux vient d'obtenir, dans le cadre de la Biennale d'art contemporain de Lyon, le prix de la Jeune création...

Dossiers

Insertion dans la vie locale, mobilier urbain, impacts sur la circulation et sur le stationnement... la concertation continue autour du projet de tramway T10,...

Actus

Le Groupe hospitalier mutualiste des Portes du Sud propose aux enfants une petite voiture électrique pour les transporter de leur chambre au bloc opératoire.

Actus

Pour cette nouvelle édition de la Semaine bleue, la Ville et ses partenaires proposent de briser les idées reçues.

Actus

Lundi prochain, Vénissieux donnera le coup d'envoi d'une série de six grands débats citoyens.