Une opiniâtre « bataille pour la dignité »

Une mesure juste peut être illégale. La preuve le 12 mai, avec l’annulation des arrêtés « anti-expulsions » du maire de Vénissieux par le tribunal administratif. Michèle Picard se dit déterminée à poursuivre « le combat contre l’injustice et l’indignité nationale ».

Lire la suite