Le Conseil citoyen va lancer une « Université populaire »

conseil-citoyen-2
Lancement du Conseil citoyen de Vénissieux, le 16 mars 2016, en présence du maire, Michèle Picard, et du Préfet à l’égalité des chances, Xavier Inglebert

« Etre un lieu d’échanges, de partage, de culture. »

« Etre un lieu d’échanges, de partage, de culture. » Voilà l’objectif assigné au projet d’université populaire porté par le Conseil citoyen de Vénissieux. Pour Dominique Barzasi, Karima Maali et Christian Grimonet Saint-Alban, actuels porte-paroles du Conseil*, « la Politique de la ville ne consiste pas seulement à faire de l’aménagement urbain, mais aussi et surtout à créer du lien. Faire se rencontrer les gens, les amener à se parler et à apprendre ensemble les uns des autres, c’est le meilleur moyen de lutter contre les replis identitaires et de redonner confiance à des jeunes qui se sentent sans avenir. »

Loin de délivrer d’assommants cours magistraux dans d’immenses amphis intimidants, cette « université populaire » réunirait des intervenants (extérieurs et locaux) et des habitants dans un lieu convivial (encore à définir) où chacun pourrait prendre la parole facilement. Pour mener à bien ce projet, qui devrait voir le jour au printemps prochain, le Conseil citoyen va s’inspirer d’universités populaires déjà en place, à Marseille et Grenoble, par exemple. Il s’appuiera aussi sur le tissu associatif local et sur l’expérience de l’université populaire de parents (UPP) de Vénissieux, basée à la crèche parentale Arc-en-Ciel des Minguettes, dont Karima Maali est l’un des piliers. « Nous aurons des thèmes de discussion qui donneront aux gens envie de venir, qui tireront tout le monde vers le haut, ça ne sera pas du bla-bla », assurent les porte-paroles.

Créés par la loi de « programmation pour la ville et la cohésion urbaine » (2014), les conseils citoyens sont des structures indépendantes du pouvoir politique. Leur objectif est de favoriser l’expression citoyenne et la participation directe des habitants dans l’élaboration et la mise en œuvre des contrats de ville. Le Conseil citoyen de Vénissieux a été mis en place en mars, sous l’égide du préfet du Rhône.

*Les portes-parole du Conseil citoyen sont désignés pour une période de six mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *