L’AFPA investit un million dans son nouveau pôle de formation vénissian

_dsc8999

Ce matin, l’AFPA a inauguré son nouveau pôle de formation à Vénissieux, un plateau technique de 600 m2 conçu comme une unité de production du secteur de la chimie. Il formera à terme 90 stagiaires par an.

Un million d’euros. C’est la somme que l’Association pour la formation professionnelle des adultes (AFPA) de Vénissieux a investi dans son nouveau centre stratégique national chimie-environnement. Il s’agit d’un plateau technique de 600 m2 conçu comme une unité de production, destiné à mettre en pratique des méthodes et des procédés issus du monde de la Chimie. Géré par une équipe pédagogique composée de sept formateurs, il doit accueillir 90 stagiaires par an.

L’association met en avant « un dispositif de formation qui intègre une démarche d’apprentissage innovante, avec mises en situation concrètes, développement de l’autonomie et pédagogie numérique ». Les stagiaires seront d’ailleurs amenés à travailler sur des appareils de production grandeur nature, qui leur permettront de réaliser les mêmes opérations que dans les entreprises du secteur de la chimie : traitement de rejets industriels, production de bioéthanol ou d’huiles essentielles notamment.

Mardi matin, il était inauguré en présence de nombreux partenaires et entreprises. « Ce centre stratégique national sera un dispositif phare du point de vue de la mise en œuvre de nos formations en chimie, notamment au niveau du traitement de l’eau. Notre enjeu, c’est de poursuivre l’innovation, d’adapter les parcours de formation, et d’adapter nos formations aux besoins des industriels, qui sont en constante évolution », a souligné le directeur de l’AFPA, Bertrand Carpentier.

Chaque année, l’AFPA forme 140 000 personnes, dont 80 000 demandeurs d’emploi, ce qui en fait le premier organisme de formation qualifiante de l’hexagone. En Auvergne/Rhône-Alpes, ce sont 11 300 personnes qui bénéficient annuellement de ses services dans ses 19 centres de formation. Celui de Vénissieux accueille un millier de stagiaires.

Avec près de 600 établissements, près de 11 milliards de chiffre d’affaires et 32 000 salariés dont 91% en CDI, la région Rhône-Alpes est la première région de production chimie.

Plus d’informations sur https://www.afpa.fr/centre/centre-de-lyon-venissieux

À savoir

  • 90 salariés et demandeurs d’emploi formés par an

  • Capacité de former 60 personnes simultanément

  • 3 formations qualifiantes

  • 7 formateurs « experts », professionnels dans leur métier

  • 1 million d’euros investis en 2016

  • 20 unités de production sur un plateau de 600 m2


  • L’AFPA de Vénissieux vient d’ouvrir une formation d’électronicien de test et développement. Destinée aux salariés et aux demandeurs d’emploi, elle aura lieu du 22/12/2016 au 17/11/2017 et concernera 12 personnes. Le métier d’électronicien consiste à développer, tester, mettre au point et qualifier des prototypes de produits électroniques spécifiques. Ils peut travailler dans les secteurs de l’automobile, de aéronautique, du spatial ou des objets connectés, au sein d’un bureau d’études ou d’une plateforme d’essais. Plus d’infos en écrivant à candidatureformation (at) afpa.fr.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *