Basket : les féminines de l’ALVP remontent en Nationale 3

_DSC0137

Samedi dernier au gymnase Jacques-Anquetil, la réception de Saint-Étienne — déjà condamné à la relégation en Régionale 2 — a été l’occasion pour les basketteuses de l’ALVP de dire adieu à la Régionale 1 et de fêter leur retour à un niveau national. Un titre et une accession en Nationale 3 déjà assuré depuis fin mars, les joueuses ayant conforté leur avance en tête de championnat sur l’AS Villeurbanne, battue à Ozon, alors que dans le même temps, elles dominaient Bron.

Pour la der de la saison, la présidente Christine Thiébault avait invité l’adjointe aux sports, les dirigeants de l’OMS et responsables d’associations sportives… tandis que, sur le parquet d’Anquetil, les Vénissianes s’en donnaient à cœur joie, gérant à leur guise leur rencontre face aux Vertes et s’imposant 94 à 60.
Mais, même dans ce match sans enjeu, elles ont su réaffirmer les qualités de ce collectif huilé, avec des individualités confirmées et une motivation sans faille. “Elles ont bien travaillé, analyse l’entraîneur Sylvain Laupie. Elles n’ont jamais triché, elles ont joué à fond et ont été impressionnantes dans leur mobilisation défensive. Reconnaissons-le, on a eu la chance de ne pas souffrir de blessures à répétition contrairement à 2013 ! Vraiment, c’est agréable de diriger un tel groupe.”

Afin d’éviter le yo-yo (accession puis rétrogradation puis accession…), l’effectif ne sera pas chamboulé. “On devrait reconduire le même groupe l’an prochain, en dehors des éventuels départs pour études ou raisons professionnelles qui seront compensés par les retours d’étudiantes après des stages à l’étranger.” En revanche, la présidente a confirmé qu’elle cherchait un successeur à la tête du club. “Personne ne se bouscule, mais j’ai bon espoir que la situation se décante d’ici au 9 juin, date de l’assemblée générale”, reconnaît-elle alors que, pas très loin d’elle, André Chaudesaigues qui a vécu la même situation, félicitait le staff technique de l’ALVP, de Sylvie à Luc en passant par Annick, Catherine, Martial…

Avec 19 victoires pour 3 petites défaites, 1 553 points inscrits (une moyenne de 70 points par match), l’ALVP a donc rayonné dans son championnat. Sera-ce suffisant pour bien figurer en Nationale ? “Certes, il y a un écart entre la Régionale 1 et le niveau au-dessus mais nous, nous étions quand même plus proches de la N3. La preuve, c’est que nous avons battu quelques équipes de ce niveau en amical !”
Histoire de surfer sur cette accession, les dirigeants proposent samedi à 20 heures au club-house (11, boulevard Marcel-Sembat) un concert gratuit de chansons françaises, assuré par Olivier Ducroix et Patrice Rodrigues.

Le groupe :
Raïcha Bourhani,
Caroline Chabert, Tiphanie Colas,
Caroline Cottaz, Laurie Gobert,
Mirsada Ljaic, Charline Morateur,
Sabine Mugeni, Audrey Pupier,
Agnès Razanaka, Justine Vincent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *