“Tempête de fer”, ou comment apprendre la Grande Guerre par le jeu

_DSC8028 formateeDes invités de marque ont été reçus le 10 avril par les 22 élèves de 5e 4 : le général Christian Péraldi, adjoint engagement du Gouverneur militaire de Lyon, M. Krosnicki, inspecteur d’académie, directeur académique adjoint des services de l’Education nationale.
Mme Gourjux, la principale, leur a présenté l’important travail mené par les élèves de cette classe « de Défense et de sécurité globale ». En 2011, rappelait-elle, “les ministères de la Défense et de l’Éducation nationale ont passé une convention encadrant la création de ces classes avec des unités des trois armées. Les contacts réguliers entre élèves et militaires constituent un fil rouge à partir duquel les enseignants bâtissent un programme de citoyenneté qui facilite l’apprentissage des compétences fondamentales. »
C’est ainsi qu’avec Pierre Piejak-Milko, professeur d’histoire, les collégiens ont créé et réalisé un jeu de société qui nous entraîne dans les tranchées, en 1917. Intitulé “Tempête de fer”, il fait revivre la stratégie des batailles : les adversaires, qui se mesurent autour d’un plateau de six bases en carton, élaborent la tactique pour déployer leurs forces terrestres et aériennes. « Ce qui m’a le plus intéressée, précise une élève, c’est la période de recherches. On est allés sur internet. On a vu des films qui retracent les tranchées et la vie des soldats. » Pour l’enseignant, l’objectif est “que les élèves apprennent tout en s’amusant et réalisent ainsi un devoir de mémoire presque sans s’en apercevoir”. Félicitant les collégiens, le général Péraldi leur livrait trois « secrets » à connaître avant de livrer bataille : concentration des efforts, économie des moyens, liberté d’action.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *