AS Minguettes : Stéphane Paille croit encore au maintien

Steph. Paille ASM 338Après 36 heures de réflexion, Stéphane Paille revient sur la déroute des Vénissians des Minguettes à Toulon-Le-Las (6-1), un sacré revers qui plonge plus durablement le club du plateau en situation de relégable.

“On peut parler de déroute collective. D’ailleurs, quand on s’incline 6 à 1, on peut difficilement accuser un tel plutôt qu’un autre. Ensuite, ne nous le cachons pas, il y a eu trois joueurs qui étaient hors sujet, deux autres pas impliqués dans le jeu…. Enfin, le déroulé du match est sans équivoque : on est menés 2 à 0 à la pause, alors qu’on avait produit 35 minutes de jeu convenable. On se crée la meilleure occasion, mais on échoue, ça arrive. Dès la reprise, on encaisse ce 3e but, un but gag sur une espèce de lob qui trompe tout le monde, un but qui gâche tout. Ensuite, impossible de revenir dans la partie, ça a été du n’importe quoi. Pendant 24 heures, je n’ai pas cessé de me repasser ce match dans la tête. Les joueurs avaient pour leur part la tête dans les chaussettes. Désormais, on passe à un match tout aussi crucial, la réception d’Ajaccio, samedi à 20 heures. Je ne dis pas que c’est le match de la dernière chance car il restera 7 matches à jouer. Je ne dis pas qu’on est condamné, ou alors à quoi bon jouer ? On est mal, mais on va se battre jusqu’au bout. Attendons avant de se lancer dans les pronostics, évitons les comptes d’apothicaire du genre “si on prend 4 points et que les autres perdent dans le même temps… si on réussit une série…” Concentrons-nous sur l’AS Minguettes, notre projet de jeu, nos joueurs en forme, ceux que l’on va récupérer samedi…. Toulon, c’est derrière nous. Ajaccio est notre match à préparer.”

 

Vénissieux Minguettes lanterne rouge après 18 matches et à 8 journées du dénouement

 

10e :     TOULON LE LAS      38 points
11e :     AJACCIO A.C. 2      38 points
12e :     ET.S. PENNOISE      37 points
13e:      AUBAGNE F.C.        36 points
14e :     VENISSIEUX            33 points

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *