Graffitis anti-PS : Lotfi Ben Khelifa dénonce, Michèle Picard condamne

Des graffitis anti-PS ont été inscrits la nuit dernière sur une banderole présentant Lotfi Ben Khelifa, ainsi que sur le local du docteur Dureau, engagé à ses côtés. La tête de liste socialiste dénonce des “actes scandaleux aux relents nauséabonds”. Le maire, Michèle Picard, condamne également ces méthodes avec fermeté, “d’autant plus fort” qu’elle les a elle-même subies en 2012.
“Dégage”. Le même graffiti a été inscrit la nuit dernière sur la banderole du candidat socialiste installée au-dessus de la boulangerie Dallery, et sur un mur du local du docteur Dureau, médecin généraliste engagé sur la liste “Ensemble pour Vénissieux”.
“Nous dénonçons fermement ces actes scandaleux aux relents nauséabonds, a réagi Lotfi Ben Khelifa dans un communiqué de presse. Nous ne nous laisserons pas intimider par ce type de provocations qui sont l’œuvre d’une poignée de voyous, ennemis de la République, et qui font peut-être partie de ceux qui prétendent à exercer demain des fonctions d’élus.”
Michèle Picard, candidate elle aussi, condamne également “avec fermeté ces pratiques odieuses, incompatibles avec la notion de démocratie”. Elle les “désapprouve d’autant plus fort” qu’elle les a elle-même subies en 2012 lors de la campagne des législatives. “En effet, précise-t-elle, sur mon local de campagne et dans la périphérie des lieux où je tenais des assemblées publiques, j’ai été victime des mêmes procédés, sans aucune réaction des autres candidats de l’époque”.

3 pensées sur “Graffitis anti-PS : Lotfi Ben Khelifa dénonce, Michèle Picard condamne

  • 11 mars 2014 à 2 h 39 min
    Permalink

    Nous condamnons ces actes et nous restons dans le débat des idées, c’est ça la politique.
    Samia Hamdiken-Ledésert et Marc Soubitez

  • 11 mars 2014 à 2 h 39 min
    Permalink

    Nous condamnons ces actes et nous restons dans le débat des idées, c’est ça la politique.
    Samia Hamdiken-Ledésert et Marc Soubitez

  • 11 mars 2014 à 2 h 39 min
    Permalink

    Nous condamnons ces actes et nous restons dans le débat des idées, c’est ça la politique.
    Samia Hamdiken-Ledésert et Marc Soubitez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *