L’ex-clinique La Roseraie en pleine transformation

La rénovation de l’ancienne clinique La Roseraie est en bonne voie. Le projet mené par le groupe Em2c, en partenariat avec OdeliA —organisme d’économie solidaire— et la Mutualité française du Rhône, devrait être livré en juin 2014. Cet équipement associera 58 logements étudiants et 104 appartements conçus pour les seniors (studios, T1bis et T2). Guidés par Éric Joaquin, chargé d’opérations à Em2c, Yohann Patet, responsable de programme, et Éric Santonnat directeur de la communication, nous avons pu visiter ce vaste chantier.
À l’entrée, on reconnaît la disposition de l’ancienne clinique, son accueil, son bâtiment administratif mais pour le reste… “Nous avons uniquement gardé les murs et les toits, explique Éric Joaquin. À l’intérieur, tout a été démoli. La phase de désamiantage a duré plus d’un mois. Les travaux à proprement parler ont pu démarrer à la mi-février dernier. Au total, nous avons 7100 m2 à réhabiliter. »
Le bâtiment le plus élevé comprend cinq niveaux : rez-de-chaussée, rez-de jardin et premier étage seront réservés aux seniors ; le deuxième et le troisième étage seront dévolus aux étudiants qui, disposant d’une entrée spécifique, seront totalement autonomes.
Dans ce bâtiment, toutes les cloisons sont déjà en place. Un appartement témoin permet de se rendre compte de la disposition : un vaste séjour, une kitchenette ainsi qu’une salle de bains pour les seniors, qui pourront apporter quelques meubles. Un peu plus petits, les studios étudiants seront équipés d’un lit, d’un bureau, d’un grand placard, d’une kitchenette et d’une salle de bains. Des espaces communs —restaurant, laverie, bibliothèque, espaces d’animation— favoriseront les rencontres inter-générations. Des jardins thérapeutiques sont également prévus devant les autres bâtiments qui, eux, n’offriront que des appartements pour personnes âgées.
OdeliA installera également son siège dans cette résidence particulièrement bien placée par son offre de transports (le tram qui dessert de Vénissieux à Lyon et Villeurbanne est à deux pas) et de santé avec le pôle hospitalier Les Portes du sud ou bien encore l’Ehpad La Solidage (Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *