Blandine Chagnard nous a quittés

C’est avec une immense tristesse que nous avons appris le décès de Blandine Chagnard, survenu dans un accident d’autocar le samedi 22 juin en Algérie, sur la route entre la capitale et la ville de Ghazaouet. Jeune retraitée du service culturel de la Ville de Vénissieux, Blandine achevait un périple autour de la Méditerranée. Partie le 31 mars dernier de Marseille, elle était sur le point de regagner l’Espagne et avait prévu de rentrer à Vénissieux avant le festival Fêtes escales, dont elle fut la cheville ouvrière de nombreuses années.
Avec son éternel keffieh autour du cou et son sac sur l’épaule, Blandine était un personnage incontournable et unanimement apprécié de la vie culturelle, mais aussi politique et associative locale. Militante de longue date du Parti communiste français, elle présidait par ailleurs l’association Jénine-Vénissieux qui a permis à plusieurs enfants palestiniens d’être soignés en France.
Férue de photographie (« J’essaie d’exprimer des choses avec la photo », avait-elle coutume de dire), Blandine avait surtout une immense passion pour le voyage, en particulier dans les pays du bassin méditerranéen.
À son papa, à sa fille Édith, adjointe au maire de Vénissieux chargée des conseils de quartier, à toute sa famille, l’équipe du journal Expressions présente ses plus sincères condoléances.

 

Réactions :

Notre camarade et amie Blandine Chagnard a été victime d’un terrible accident de la route en Algérie. Elle entamait les dernières étapes de son long périple autour de la méditerranée, un voyage dont elle parlait depuis des années et que la retraite lui permettait enfin de réaliser.
Elle le racontait dans un blog qui est dur à relire tant il est à son image, une militante des rapports humains, de la découverte de l’autre, passionnée de ces cultures méditerranéennes que tant de forces opposent alors qu’elles sont notre terreau. (…} Tous les communistes de Vénissieux, le comité de section, le collectif dont elle assurait une part importante du travail, transmettent avec émotion leur amitié et leur fraternité à sa fille Édith, ses parents, sa copine Joëlle.
Blandine était pleine de projet. Elle nous laisse son blog d’où sont issues ces photos, comme un dernier témoignage de ses envies, de ses rencontres, comme un terrible appel à continuer à vivre, à résister, à tisser les liens entre les hommes et les femmes de cette terre. Elle nous disait à propos de ce voyage « je pars pour mieux me retrouver, pour revenir mieux ». Elle rentre cette fois pour ne plus repartir. A nous de poursuivre ses utopies humaines.
Pierre-Alain MILLET – adjoint au maire de Vénissieux

 » C’est avec une grande tristesse que j’ai appris le décès accidentel de B.Chagnard fonctionnaire territoriale du service culturel de Vénissieux avec qui j’ai collaboré pendant 9 ans lorsque j’étais adjointe au maire déléguée à la culture; j’ai pu apprécier alors son engagement professionnel et son dynamisme à toute épreuve dans les différents évènements que j’ai pu mettre en œuvre; plus particulièrement, lors de la création du Festival Fétes-Escales dans lequel B.Chagnard a investi toutes ses forces et son savoir-faire. Sa grande connaissance du territoire communal et de sa population comme son intérêt pour l’action culturelle lui ont permis de jouer un rôle central dans la pérennisation de ce festival.
Ses convictions militantes chevillées au corps, B.Chagnard a été une fonctionnaire passionnée par son travail, respectueuse des règles républicaines et dévouée au Bien Commun; elle a perdu la vie au terme d’un périple dans ce tour symbolique de la Méditerranée, fidèle à elle même et à ses engagements.
J’adresse à Edith Chagnard, sa fille, et à toute sa famille toute ma sympathie. »
Martine SOUVIGNET – maire-adjointe de Vénissieux de 1995 à 2008 – Mouvement Républicain et Citoyen.

La disparition brutale de Blandine Chagnard, m’a profondément ému. C’est une perte cruelle pour Vénissieux, pour l’ensemble des militants communistes.
Je la vois encore, il y a peu, traverser Vénissieux d’un pas pressé, en pleine préparation de ses chères « Fêtes Escales ».
Je salue la militante de notre parti, fidèle, engagée à fond, de tous les combats.
Je pense aussi à « Jénine » et à son investissement pour la cause du peuple palestinien.
Autant de souvenirs d’elle, et bien d’autres, qui feront qu’elle vivra encore longtemps dans le cœur de tous ceux qui l’ont appréciée et aimée.
Face à une si terrible épreuve, j’assure sa famille de toute ma solidarité, particulièrement sa fille Édith, adjointe au maire de Vénissieux.
Guy FISCHER – sénateur du Rhône

Le groupe des élus communistes de Vénissieux partage profondément la douleur de leur camarade Édith Chagnard-Peillard qui vient de perdre brutalement sa maman Blandine dans un dramatique accident d’autocar.
 Notre estime, notre amitié, notre respect étaient très grands pour Blandine, qui militait sans compter ses forces pour qu’il y ait plus d’humanité, plus de justice, de fraternité dans ce monde si souvent injuste.
 Les militants de Vénissieux, les habitants des quartiers, les enfants de Jenine, ses camarades garderont au profond de leurs cœurs son incroyable générosité, son dynamisme exceptionnel, sa foi en l’homme.
 Nous voudrions garder son souvenir à travers une de ces dernières phrases : « Et toujours mon regard doit regarder la mer pour essayer de voir l’autre rive, là-bas au bout. Et comme je n’y vois rien, je traverse et je vais voir l’autre bout et PIF PAF, il y a des gens !! »
 Nous apportons tout notre soutien à notre chère camarade Édith que nous voulons entourer de toute notre compassion et notre fraternité.
 Nous saluons Blandine avec un immense respect.
Henri THIVILLIER – Président du groupe des élus communistes

C’est avec une profonde tristesse que nous venons d’apprendre le décès brutal de Blandine Chagnard.
Nous connaissions Blandine depuis de nombreuses années. Des liens de sympathie s’étaient noués au fil des ans entre nous, basés sur le respect mutuel entre militants.
Blandine était une vraie militante, dévouée et désintéressée, au service de la population de Vénissieux, des intérêts de la classe ouvrière, toujours ouverte à la discussion, sans sectarisme.
Nous nous étions retrouvés dernièrement lors d’une réunion afin d’adopter un appel commun contre le TSCG ; elle y avait déclaré : « malgré nos divergences, l’important est de s’unir sur des revendications communes ».
Nous saluons également son engagement internationaliste, en particulier en défense des droits du peuple palestinien .
Nous garderons d’elle son visage toujours souriant, serein, confiant dans l’avenir.
Nous présentons à sa fille Edith, son frère Louis-Marc et à toute sa famille, nos plus sincères condoléances.
Pour le comité de Vénissieux du POI :
Joëlle BONY – Salah FERKOUNE – Frédéric GUY

Une pensée sur “Blandine Chagnard nous a quittés

  • 5 juillet 2013 à 17 h 01 min
    Permalink

    Très triste de l’apprendre qu’à cet instant et encore sous le choc. C’était une grande amie depuis des années.

  • 5 juillet 2013 à 17 h 01 min
    Permalink

    Très triste de l’apprendre qu’à cet instant et encore sous le choc. C’était une grande amie depuis des années.

  • 5 juillet 2013 à 17 h 01 min
    Permalink

    Très triste de l’apprendre qu’à cet instant et encore sous le choc. C’était une grande amie depuis des années.

  • 5 juillet 2013 à 17 h 01 min
    Permalink

    Très triste de l’apprendre qu’à cet instant et encore sous le choc. C’était une grande amie depuis des années.

  • 28 juin 2013 à 12 h 52 min
    Permalink

    Une grosse pensée pour Edith, Lilou et ceux qui l’aiment, et ils sont nombreux.. Que de bons moments passés en sa compagnie. Partir pour revenir mieux.. Tu parles ! Chienne de vie….

  • 28 juin 2013 à 12 h 52 min
    Permalink

    Une grosse pensée pour Edith, Lilou et ceux qui l’aiment, et ils sont nombreux.. Que de bons moments passés en sa compagnie. Partir pour revenir mieux.. Tu parles ! Chienne de vie….

  • 28 juin 2013 à 12 h 52 min
    Permalink

    Une grosse pensée pour Edith, Lilou et ceux qui l’aiment, et ils sont nombreux.. Que de bons moments passés en sa compagnie. Partir pour revenir mieux.. Tu parles ! Chienne de vie….

  • 28 juin 2013 à 12 h 52 min
    Permalink

    Une grosse pensée pour Edith, Lilou et ceux qui l’aiment, et ils sont nombreux.. Que de bons moments passés en sa compagnie. Partir pour revenir mieux.. Tu parles ! Chienne de vie….

  • 27 juin 2013 à 20 h 54 min
    Permalink

    Blandine CHAGNARD est décédée cette semaine en Algérie, alors qu’elle bouclait sa boucle méditerranéenne, elle aurait eu 62 ans au mois de septembre.
    Une globe-trotteure comme pas une, elle aimait les gens et œuvrait pour la paix et la fraternité…
    Elle aimait aussi les arts et la culture, elle a impulsé et survitaminé les Fêtes Escales et les Nuits Métisse à VENISSIEUX au sein de la Direction Culture et fêtes à la Mairie de Vénissieux…
    Une militante pour le droit des femmes au PCF où elle épousa les grandes causes et sa foi en l’humain la conduisit tout naturellement au sein d’Associations notamment « JÉNINE » (PALESTINE) une passerelle jetée entre les hommes et les femmes en souffrance depuis bientôt six décénnies…
    et le droit… tout simplement, car elle avait en horreur les injustices et la haine…
    Une camarade de boulot et une camarade tout court qu’on ne reverra plus, qu’à nos souvenirs maintenant ancrés en nous à jamais.

    TU NOUS MANQUE DÉJA BLANDINE…

    REPOSE EN PAIX

  • 27 juin 2013 à 20 h 54 min
    Permalink

    Blandine CHAGNARD est décédée cette semaine en Algérie, alors qu’elle bouclait sa boucle méditerranéenne, elle aurait eu 62 ans au mois de septembre.
    Une globe-trotteure comme pas une, elle aimait les gens et œuvrait pour la paix et la fraternité…
    Elle aimait aussi les arts et la culture, elle a impulsé et survitaminé les Fêtes Escales et les Nuits Métisse à VENISSIEUX au sein de la Direction Culture et fêtes à la Mairie de Vénissieux…
    Une militante pour le droit des femmes au PCF où elle épousa les grandes causes et sa foi en l’humain la conduisit tout naturellement au sein d’Associations notamment « JÉNINE » (PALESTINE) une passerelle jetée entre les hommes et les femmes en souffrance depuis bientôt six décénnies…
    et le droit… tout simplement, car elle avait en horreur les injustices et la haine…
    Une camarade de boulot et une camarade tout court qu’on ne reverra plus, qu’à nos souvenirs maintenant ancrés en nous à jamais.

    TU NOUS MANQUE DÉJA BLANDINE…

    REPOSE EN PAIX

  • 27 juin 2013 à 20 h 54 min
    Permalink

    Blandine CHAGNARD est décédée cette semaine en Algérie, alors qu’elle bouclait sa boucle méditerranéenne, elle aurait eu 62 ans au mois de septembre.
    Une globe-trotteure comme pas une, elle aimait les gens et œuvrait pour la paix et la fraternité…
    Elle aimait aussi les arts et la culture, elle a impulsé et survitaminé les Fêtes Escales et les Nuits Métisse à VENISSIEUX au sein de la Direction Culture et fêtes à la Mairie de Vénissieux…
    Une militante pour le droit des femmes au PCF où elle épousa les grandes causes et sa foi en l’humain la conduisit tout naturellement au sein d’Associations notamment « JÉNINE » (PALESTINE) une passerelle jetée entre les hommes et les femmes en souffrance depuis bientôt six décénnies…
    et le droit… tout simplement, car elle avait en horreur les injustices et la haine…
    Une camarade de boulot et une camarade tout court qu’on ne reverra plus, qu’à nos souvenirs maintenant ancrés en nous à jamais.

    TU NOUS MANQUE DÉJA BLANDINE…

    REPOSE EN PAIX

  • 27 juin 2013 à 20 h 54 min
    Permalink

    Blandine CHAGNARD est décédée cette semaine en Algérie, alors qu’elle bouclait sa boucle méditerranéenne, elle aurait eu 62 ans au mois de septembre.
    Une globe-trotteure comme pas une, elle aimait les gens et œuvrait pour la paix et la fraternité…
    Elle aimait aussi les arts et la culture, elle a impulsé et survitaminé les Fêtes Escales et les Nuits Métisse à VENISSIEUX au sein de la Direction Culture et fêtes à la Mairie de Vénissieux…
    Une militante pour le droit des femmes au PCF où elle épousa les grandes causes et sa foi en l’humain la conduisit tout naturellement au sein d’Associations notamment « JÉNINE » (PALESTINE) une passerelle jetée entre les hommes et les femmes en souffrance depuis bientôt six décénnies…
    et le droit… tout simplement, car elle avait en horreur les injustices et la haine…
    Une camarade de boulot et une camarade tout court qu’on ne reverra plus, qu’à nos souvenirs maintenant ancrés en nous à jamais.

    TU NOUS MANQUE DÉJA BLANDINE…

    REPOSE EN PAIX

  • 27 juin 2013 à 19 h 52 min
    Permalink

    Blandine était une copine qui savait écouter, dialoguer, elle acceptait des désaccords et toujours avec le sourire…
    Pour Vénissieux c’est un grand manque car elle a tellement fait…
    Repose en paix Blandine….
    Jeanine locatelli.

  • 27 juin 2013 à 19 h 52 min
    Permalink

    Blandine était une copine qui savait écouter, dialoguer, elle acceptait des désaccords et toujours avec le sourire…
    Pour Vénissieux c’est un grand manque car elle a tellement fait…
    Repose en paix Blandine….
    Jeanine locatelli.

  • 27 juin 2013 à 19 h 52 min
    Permalink

    Blandine était une copine qui savait écouter, dialoguer, elle acceptait des désaccords et toujours avec le sourire…
    Pour Vénissieux c’est un grand manque car elle a tellement fait…
    Repose en paix Blandine….
    Jeanine locatelli.

  • 27 juin 2013 à 19 h 52 min
    Permalink

    Blandine était une copine qui savait écouter, dialoguer, elle acceptait des désaccords et toujours avec le sourire…
    Pour Vénissieux c’est un grand manque car elle a tellement fait…
    Repose en paix Blandine….
    Jeanine locatelli.

  • 27 juin 2013 à 19 h 16 min
    Permalink

    Avec mon épouse Elyane nous avons côtoyé Blandine pendant tellement d’années qu’elle était devenue une référence de la joie de vivre, du partage de bons mots et de la moquerie raisonnable du monde établi. Les fous rires qu’elle partageait avec Elyane dans les couloirs de la mairie restent gravés en nous comme des moments inoubliables.
    Nous allons te regretter mais ton sourire restera éternel.
    Solidarité auprès d’Edith, sa fille et d’Ernest, notre vieux camarade.

  • 27 juin 2013 à 19 h 16 min
    Permalink

    Avec mon épouse Elyane nous avons côtoyé Blandine pendant tellement d’années qu’elle était devenue une référence de la joie de vivre, du partage de bons mots et de la moquerie raisonnable du monde établi. Les fous rires qu’elle partageait avec Elyane dans les couloirs de la mairie restent gravés en nous comme des moments inoubliables.
    Nous allons te regretter mais ton sourire restera éternel.
    Solidarité auprès d’Edith, sa fille et d’Ernest, notre vieux camarade.

  • 27 juin 2013 à 19 h 16 min
    Permalink

    Avec mon épouse Elyane nous avons côtoyé Blandine pendant tellement d’années qu’elle était devenue une référence de la joie de vivre, du partage de bons mots et de la moquerie raisonnable du monde établi. Les fous rires qu’elle partageait avec Elyane dans les couloirs de la mairie restent gravés en nous comme des moments inoubliables.
    Nous allons te regretter mais ton sourire restera éternel.
    Solidarité auprès d’Edith, sa fille et d’Ernest, notre vieux camarade.

  • 27 juin 2013 à 19 h 16 min
    Permalink

    Avec mon épouse Elyane nous avons côtoyé Blandine pendant tellement d’années qu’elle était devenue une référence de la joie de vivre, du partage de bons mots et de la moquerie raisonnable du monde établi. Les fous rires qu’elle partageait avec Elyane dans les couloirs de la mairie restent gravés en nous comme des moments inoubliables.
    Nous allons te regretter mais ton sourire restera éternel.
    Solidarité auprès d’Edith, sa fille et d’Ernest, notre vieux camarade.

  • 26 juin 2013 à 1 h 16 min
    Permalink

    Une grande dame est partie, ça a été un très grand plaisir de travailler avec elle sur fêtes escales. Toutes mes condoléances à sa famille.

  • 26 juin 2013 à 1 h 16 min
    Permalink

    Une grande dame est partie, ça a été un très grand plaisir de travailler avec elle sur fêtes escales. Toutes mes condoléances à sa famille.

  • 26 juin 2013 à 1 h 16 min
    Permalink

    Une grande dame est partie, ça a été un très grand plaisir de travailler avec elle sur fêtes escales. Toutes mes condoléances à sa famille.

  • 26 juin 2013 à 1 h 16 min
    Permalink

    Une grande dame est partie, ça a été un très grand plaisir de travailler avec elle sur fêtes escales. Toutes mes condoléances à sa famille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *