Les employés de Casino “en galère”

“Nous demandions 3 % d’augmentation ; nous n’avons obtenu que 1,5 %. Un geste de misère qui n’arrange pas la galère dans laquelle nous sommes.” Devant le Casino du centre-ville de  Vénissieux, cette employée ne décolère pas. Comme une dizaine de ses collègues, elle a débrayé une heure ce vendredi 5 avril, pour protester contre “des conditions de travail qui se dégradent”.

“Les effectifs des supermarchés Casino et Géant baissent d’années en années. La direction ne remplace personne : ni les démissions, ni les arrêts de travail, ni les accidents, ni les absents. Cela pèse sur tous les postes, les employés comme les cadres.” Ce débrayage, national, constituait, selon les employés, “un premier avertissement avant des actions plus nombreuses”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *