Le réseau de chaleur s’étend vers le Centre

Le chantier d’extension du réseau de chaleur débute lundi. Il permettra le raccordement de nouveaux programmes immobiliers et d’équipements municipaux. “Un choix pertinent pour maîtriser les prix”, assure Pierre-Alain Millet, adjoint au maire. Présentation des travaux lors de deux réunions publiques le 30 octobre.

Les premiers coups de pelle seront donnés lundi 29 octobre. Le réseau de chaleur de Vénissieux, jusque-là limité au plateau des Minguettes et à Max-Barel, pourra prochainement alimenter en chauffage aussi le centre-ville (de l’avenue Marcel-Houël, jusqu’au boulevard Laurent-Gérin, et rue Gambetta). “Cette extension est une option pertinente, assure Pierre-Alain Millet, adjoint au maire chargé du cadre de vie et des énergies. La typologie de logements au centre est certes différente, avec moins de grands ensembles et plus de petits immeubles de trois ou quatre étages, mais cela reste un choix valable.”
Une fois les travaux achevés, en mars 2013, de nouveaux abonnés vont rejoindre le réseau. Ainsi, les raccordements de l’ensemble immobilier de 283 logements Les Jardins du Monde (îlot Romain-Rolland), de la résidence ADEF, du centre Adélaïde-Perrin, de la Maison du Peuple et du groupe scolaire du Centre sont déjà prévus. Et d’autres sont à l’étude. “Malgré les difficultés connues il y a quelques années, que nous ne nions pas, l’image auprès des promoteurs immobiliers du réseau de chaleur de Vénissieux est positive, assure Pierre-Alain Millet. Notre principal avantage est de pouvoir protéger les utilisateurs des hausses de prix des matières premières. Nous avons notamment négocié avec la SECV un prix du gaz fixe jusqu’à fin décembre 2014, en baisse de 2,5% par rapport à novembre dernier. Celui de la biomasse varie très peu. Le seul élément incertain est le fioul, mais il ne représente que 6 % de la production de chaleur.
« Tous les bailleurs qui se raccordent au réseau ont donc une bonne idée du prix du chauffage dans les logements qu’ils gèrent. C’est un avantage non négligeable. Nous poursuivons par ailleurs un autre objectif : augmenter de manière significative la part d’énergie renouvelable. Deux projets sont ainsi en cours d’étude : le raccordement à la station d’épuration de Saint-Fons, étudié avec le Grand Lyon et qui devrait être définitivement validé cet automne, ainsi que le raccordement ou l’installation d’une deuxième chaudière à capacité bois équivalente.”
D’un montant de 2,3 millions d’euros, ces travaux -qui bénéficient d’une subvention à hauteur de 300 000 euros de l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie)- seront préfinancés par la ville. Le raccordement de nouveaux abonnés doit permettre d’amortir le coût de l’investissement. Sans augmentation de tarif.
“Outil d’égalité sociale et d’efficacité environnementale” selon les mots du maire, Michèle Picard, cette extension du réseau va générer pendant six mois (jusqu’en mars 2013) d’importantes conséquences sur la circulation dans le centre-ville. “L’impact ne sera pas négligeable, admet Pierre-Alain Millet. Mais, afin de limiter les nuisances, le chantier se fera par tronçon. Et il sera interrompu au moment du 8 décembre et des fêtes de fin d’année, étant donné que la circulation dans le centre à cette période-là est plus importante.”
Les travaux seront présentés lors de réunions publiques le mardi 30 octobre à l’hôtel de ville, à 18 heures et 19h30.

Les étapes des travaux et leurs conséquences jusqu’à fin 2012

* Rue Gambetta : du 29 octobre au 14 novembre
Circulation des véhicules réduite à une voie en sens unique (vers Marcel-Houël). Le stationnement sur le parking de l’hôtel de ville sera maintenu. Quelques stationnements seront mobilisés par le chantier.
La ligne de bus 93 sera maintenue sans changement. La ligne de bus C12 sera déviée dans un sens, sans modification des arrêts.

* Avenue Marcel-Paul (entre les rues Gaspard-Picard et Antoine-Billon) : du 12 au 30 novembre
Circulation des véhicules interdite dans les deux sens. Une partie du parking Billon sera mobilisée par le chantier.
La ligne 93 sera maintenue sans changement. La ligne C12 sera déviée par le boulevard Ambroise-Croizat.
Arrêts non desservis : place Sublet/Marcel-Paul et Langevin.
Arrêts les plus proches : Croizat/Paul-Bert (commun à la ligne 35) ;
Vénissieux Emile-Zola (commun à la ligne 93).
Accès riverains côté G.-Picard du 12 au 19 novembre puis côté Gambetta du 19 au 30 novembre.

* Avenue Marcel-Paul et avenue Jean-Jaurès : du 3 au 21 décembre
Circulation des véhicules interdite dans les deux sens.
Le parking rue Gaspard-Picard (en face du CABV) sera mobilisé pour le chantier.
La ligne 93 sera maintenue sans changement. La C12 sera déviée par le boulevard Ambroise-Croizat.
Arrêts non desservis : place Sublet/Marcel-Paul et Langevin.
Arrêts les plus proches : Croizat/Paul-Bert (commun à la ligne 35), Vénissieux Emile-Zola (commun à la ligne 93).
Accès riverains côté G.-Picard.
Contacts : Direction du patrimoine au 04 72 21 44 31.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *