Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

Veninov : "Un truc de fou !"

Les derniers doutes ont été levés : Veninov vivra. Ce lundi, l’heure était donc à la célébration sans retenue, dans les locaux de l’usine. Une fête est programmée le 1er juin à 18 heures.

Ce lundi, les derniers doutes ont été levés : l’usine Veninov appartient désormais au groupe autrichien Windhager-Garden. La reprise est programmée pour la rentrée avec, selon l’ordonnance rendue par le juge, “un plan de relance de l’activité prévoyant l’emploi de 40 à 50 salariés avant fin 2012 et au moins 80 à fin 2015”.
L’heure était donc à la célébration sans retenue, dans les locaux de l’usine. “Notre combat touche à sa fin, se réjouit Stéphane Navarro (CGT). On a réussi à faire plier un fonds de pension américain, on est très fiers. C’est un truc de fou ! Il reste des choses à organiser, comme trouver une date pour aller en Autriche rencontrer nos nouveaux patrons. Notre priorité, c’est que tous ceux qui se sont battus pour la survie de Veninov soient repris. Cela devrait être faisable.” “Nous avons eu de la chance d’être situés dans la ville de Vénissieux, assure Bernard Dhennin (CFDT). Les élus ont très vite réagi, et nous ont soutenus. J’ai également une pensée pour les retraités de Veninov, qui se sont mobilisés avec nous.”
“C’est une belle victoire des salariés,
estime pour sa part Michèle Picard, maire de Vénissieux. Cela prouve qu’aucun combat n’est perdu d’avance. Les Vénissians ont une mémoire industrielle : le combat perdu en 2009 avec la fermeture de Saint-Jean Industries a laissé des cicatrices, qui les ont encore plus motivés pour se mobiliser. Nous avons réussi à faire bouger les pouvoirs publics, sans quoi l’entreprise aurait fermé en catimini.” Un avis partagé par André Gerin, député de la 14e circonscription du Rhône : “C’est une victoire du courage et de la persévérance. (…) Une victoire des petites gens. Je n’ai qu’une chose à dire aux salariés de Veninov : vous pouvez être fiers de ce combat. Il s’inscrit dans l’histoire du mouvement ouvrier.”
Histoire de fêter tout cela, une soirée sera organisée sur le site.

Attention, la date annoncée dans notre édition de mercredi a été décalée : le rendez-vous est fixé au vendredi 1er juin, à partir de 18 heures.

Cliquer pour commenter

1 Commentaire

  1. ziani

    9 mai 2012 à 9 h 48 min

    Après cette litanie de fermetures d’usines sur Vénissieux et sa cohorte de travailleurs jetés sur le carreau, on n’est pas mécontent de voir cette fabrique emblématique de l’histoire laborieuse de Vénissieux sauvée de la liquidation; au passage vous notez l’implication des élus locaux, en particulier André Gerin et Michèle Picard; en effet ils sont plus utiles comme communistes revendiqués dans ce type de batailles que dans la stigmatisation des immigrés et des musulmans dont ils se sont très malheureusement faits une spécialité, alors qu’il s’agit de des travailleurs les plus exploités dans ce pays et aux côtés desquels on s’attendrait plutôt à les voir.

  2. ziani

    9 mai 2012 à 9 h 48 min

    Après cette litanie de fermetures d’usines sur Vénissieux et sa cohorte de travailleurs jetés sur le carreau, on n’est pas mécontent de voir cette fabrique emblématique de l’histoire laborieuse de Vénissieux sauvée de la liquidation; au passage vous notez l’implication des élus locaux, en particulier André Gerin et Michèle Picard; en effet ils sont plus utiles comme communistes revendiqués dans ce type de batailles que dans la stigmatisation des immigrés et des musulmans dont ils se sont très malheureusement faits une spécialité, alors qu’il s’agit de des travailleurs les plus exploités dans ce pays et aux côtés desquels on s’attendrait plutôt à les voir.

  3. ziani

    9 mai 2012 à 9 h 48 min

    Après cette litanie de fermetures d’usines sur Vénissieux et sa cohorte de travailleurs jetés sur le carreau, on n’est pas mécontent de voir cette fabrique emblématique de l’histoire laborieuse de Vénissieux sauvée de la liquidation; au passage vous notez l’implication des élus locaux, en particulier André Gerin et Michèle Picard; en effet ils sont plus utiles comme communistes revendiqués dans ce type de batailles que dans la stigmatisation des immigrés et des musulmans dont ils se sont très malheureusement faits une spécialité, alors qu’il s’agit de des travailleurs les plus exploités dans ce pays et aux côtés desquels on s’attendrait plutôt à les voir.

  4. ziani

    9 mai 2012 à 9 h 48 min

    Après cette litanie de fermetures d’usines sur Vénissieux et sa cohorte de travailleurs jetés sur le carreau, on n’est pas mécontent de voir cette fabrique emblématique de l’histoire laborieuse de Vénissieux sauvée de la liquidation; au passage vous notez l’implication des élus locaux, en particulier André Gerin et Michèle Picard; en effet ils sont plus utiles comme communistes revendiqués dans ce type de batailles que dans la stigmatisation des immigrés et des musulmans dont ils se sont très malheureusement faits une spécialité, alors qu’il s’agit de des travailleurs les plus exploités dans ce pays et aux côtés desquels on s’attendrait plutôt à les voir.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez également

Actus

Olivier Dussopt s’est rendu à l’Afpa de Vénissieux ce jeudi. Pour le ministre du Travail, du Plein-emploi et de l’Insertion, ce fut l’occasion d’inaugurer...

Focus

Vénissieux récompensait vendredi ses sportifs de haut niveau. En individuel, Ilyès Elguir a reçu une récompense de diamant pour sa 3e place aux championnats...

Actus

Journée de mobilisation pour les salariés de Savoie Réfractaires : ce jeudi, ils ont organisé un rassemblement devant les grilles de l’usine, pour protester...

Actus

En 2018, la duchesse Camilla de Cornouailles visitait Emmaüs. Elle est devenue aujourd'hui la reine consort du Royaume-Uni.

Actus

Pour sa rentrée politique, le maire de Vénissieux s'est montré rassurant quant aux menaces conjuguées de l'inflation et de la crise des énergies. "Nous...