Le grand froid et ses risques pour la santé

Une vague de froid s’est installée sur la France. Demain, samedi, les températures devraient descendre jusqu’à -13° C. Les personnes vulnérables, telles que les personnes âgées ou les enfants, doivent se prémunir.
Le froid demande des efforts supplémentaires à notre corps, et notamment à notre cœur qui bat plus vite pour lutter contre le refroidissement. Ainsi, en période de grand froid, mieux vaut limiter les efforts physiques même si l’on est en bonne santé.
Les températures négatives peuvent être également à l’origine de pathologies graves : hypothermie (diminution de la température du corps en dessous de 35°C), gelures pouvant conduire à l’amputation, aggravation des risques cardiovasculaires… Couvrez-vous convenablement, notamment au niveau des extrémités, ainsi que le nez et la bouche pour respirer moins d’air froid. De plus, de bonnes chaussures permettent d’éviter les chutes.
Malgré les idées reçues, la consommation d’alcool ne réchauffe pas. Au contraire, elle peut s’avérer dangereuse car l’engourdissement fait disparaître les signaux d’alerte du froid et on ne pense pas à se protéger. Autre conseil : ne surchauffez pas votre logement mais chauffez normalement en vous assurant de sa bonne ventilation pour éviter tout risque d’intoxication au monoxyde de carbone. Enfin, si vous remarquez une personne sans abri ou en difficulté dans la rue, appelez le 115.
D’autres informations utiles sont à lire sur le site www.inpes.sante.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *