Un fonds d’urgence pour les associations des quartiers populaires

Le ministère de la Ville annonce la création d’un fonds de 20 millions d’euros à destination des associations de proximité travaillant dans les quartiers prioritaires. Les secteurs éligibles sont l’éducation, la santé, l’aide alimentaire, l’insertion et la culture.

« Éducation et lutte contre la fracture numérique », « santé et aide alimentaire », « insertion professionnelle », « culture » : si votre association œuvre dans l’un de ces domaines et que son action touche les quartiers relevant de la Politique de la ville, vous pouvez prétendre à une aide financière. Il suffit pour cela de prendre contact avec la préfecture du Rhône pour avoir connaissance des modalités simplifiées de dépôt de dossier.

Intitulé « Quartiers solidaires », le fonds d’urgence débloqué par l’État est doté de 20 millions d’euros. Cette enveloppe est mise à disposition en dehors de la programmation classique des contrats de ville, « pour répondre aux nombreux défis qui restent à relever face à la crise sanitaire et économique ».

Le service de presse de la ministre de la Ville, Nadia Hai, indique dans un communiqué en date du 29 septembre que « la priorité sera accordée aux actions en faveur des femmes dans tous les domaines, et notamment celui de leur insertion professionnelle et de leur accès aux pratiques sportives, culturelles et de loisirs. »

Il est par ailleurs précisé que « les associations soutenues par ce fonds devront s’engager à promouvoir et à faire respecter toutes les valeurs de la République. Tout manquement à ces principes conduira à la dénonciation de la subvention et à son reversement au Trésor public ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *