Restauration collective : la cuisine centrale fait ses cartons

Le 4 mars prochain, la nouvelle cuisine centrale sera fonctionnelle. Le déménagement débutera dans quelques jours pendant les prochaines vacances scolaires.

L’heure du grand déménagement est proche. À partir du 18 février, après un nettoyage spécifique pour que l’activité débute en toute sécurité, la cuisine centrale intégrera ses nouveaux locaux.

Du 18 au 22 février, les agents transféreront le stock de nourriture. Dans le même temps les fournisseurs finiront d’installer le matériel, renouvelé à hauteur de 95 %. Tandis qu’une entreprise se chargera du déplacement de l’administration.

Puis du 22 au 27 février, ce sera la « marche à blanc » avec toute une série de tests effectués en condition de production réelle. Le vendredi 28, la nouvelle UCP (Unité centrale de production) sera opérationnelle pour la préparation du repas du 4 mars, date du retour en classe des petits Vénissians.

Une unité de production high-tech

Cette nouvelle cuisine centrale répond à la croissance de la population scolaire, particulièrement soutenue à Vénissieux ces dernières années. Plus ergonomique et fonctionnel, le bâtiment a été conçu pour améliorer de façon notable les conditions de travail du personnel. La production de repas pourra atteindre les 6 500 unités par jour contre 5 200 aujourd’hui, tout en générant une baisse de coûts de maintenance avec des matériaux durables, une utilisation optimale des énergies, une évolution vers des modes de cuisson alternatifs, et des aménagements spécifiques pour la gestion des déchets et le tri sélectif.

Construite à proximité de l’actuel bâtiment, avenue Jean-Moulin, sur un terrain de 6 000 m2, la nouvelle cuisine centrale présente une superficie de 2 225 m 2. Avec un coût de 8,8 millions d’euros, c’est l’un des investissements majeurs du mandat municipal en cours. “Cette opération marque la volonté de notre majorité de garder la maîtrise publique dans le domaine de la santé et de l’éducation, rappelait récemment le maire, Michèle Picard, lors de ses vœux aux personnalités et aux associations. C’est un choix politique fort, que nous assumons, et dont nous sommes fiers.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *