Alma, comme Abreuvoir littéraire musical artistique

Nouvellement créé dans le quartier de l’ancienne gare, l’Abreuvoir littéraire musical artistique (Alma) propose une série de soirées contes et d’ateliers pour les gourmands, tout autant de chocolat que d’écriture. Bien-être garanti.

Bilal et Nima Vaysse, frère et sœur, et créateurs d’Alma

Quand on arrive chez eux, dans le quartier de l’ancienne gare, Nima et Bilal Vaysse vous mettent tout de suite à l’aise. Ces deux jeunes frère et sœur — le premier a la vingtaine, l’aînée est à peine plus âgée — ont créé, en novembre dernier, l’association Alma. Joli nom qui rappelle le mot désignant l’âme en espagnol, et qui est l’acronyme d’Abreuvoir littéraire musical artistique. Pourquoi l’espagnol ? Parce que Nima, qui a obtenu un master en histoire moderne, a étudié de près le Mexique au XVIIe siècle et y a séjourné, ainsi que dans beaucoup d’autres pays de l’Amérique latine. C’est d’ailleurs au cours de son dernier périple, d’une durée de neuf mois et qui la fit traverser la Colombie, l’Équateur et le Pérou, que la jeune femme s’est dit qu’il était temps de rentrer en France. Quelques mois plus tard, Alma était née, Bilal en était devenu le président, Nima sa coordinatrice, Léa de Saint-Jean sa trésorière et Ingrid Villouta sa secrétaire.

“Nous sommes tous de Vénissieux et nous nous sommes connus à l’école de musique, dans la chorale de Mick Wagner. Nous avons fait pas mal de musique ensemble et l’on s’est rendu compte que, quand on est jeunes à Vénissieux et que l’on veut sortir, on est obligés d’aller au centre de Lyon, avec les problèmes de transports qui font qu’on ne peut rentrer trop tard. Soyons indépendants ! N’ayons plus rien à devoir au centre-ville ! Vénissieux est trop cool et on veut y proposer plein d’activités chaleureuses et familiales.”

La veille s’est ainsi tenu le premier atelier chocolat qui a duré tout l’après-midi. “Nous étions 25-30, avec plein d’enfants, à faire de la ganache, du praliné, des bonbons, à travailler les fèves de cacao. Notre prochain atelier cacao se fera avec une jauge limitée à dix personnes pour que tout le monde puisse en profiter le mieux possible.”

En prévision encore des soirées contes — au cours desquelles on vient et on part quand on veut, en amenant ou pas quelque chose de sa confection, gâteaux, musiques, danses, etc. —, des ateliers d’écriture avec Malvina Migné, dont le texte “Antigone ou Le Trésor de Créon” est joué en ce moment à l’Espace 44 à Lyon, des balades en écriture, des ateliers pain, des ateliers dessin, des cycles de tissage et une partie consacrée au jardin.

“L’objectif, explique Bilal, est de construire une serre pour y faire des semis mais aussi prendre le temps d’aller sur le terrain et d’y mener des actions.” Le jeune homme, qui est ingénieur son, s’y connaît tout autant en plantes médicinales, en éco-systèmes et en interactions entre les différents êtres vivants.

Autre grande idée, expliquée par Nima, celle des cercles de femmes. “Nous vivons dans un monde très masculin et les femmes fonctionnent sur un autre rythme, qui revient tous les mois. J’aime cette idée de transmission, de femme à femme, qui nous fasse comprendre ce qu’est être une femme.”

Les rendez-vous donnés par Alma s’inscrivent sur l’agenda (voir ci-dessous) et l’on peut lire sur les visages du frère et de la sœur un réel plaisir d’accueillir et d’offrir.

Prochains rendez-vous d’Alma

9 février, 16h30, au centre social de Parilly : trois contes musicaux
2 mars, 19 heures, au salon de thé L’Odyssée de Nima (1, rue des Capucins, Lyon 1er) : soirée contes
3 mars, 19 heures, au local de l’association : soirée de lancement de l’association
4 mars, de 14 à 17 heures, au local : atelier chocolat
18 et 25 mars, de 14 à 17 heures : ateliers d’écriture avec Malvina Migné
31 mars, 29 mai, 28 juin, au local : cercles de femmes

Alma : 5 bis, rue de l’Ancienne-Gare, Vénissieux
Tél. : 09 80 36 03 64 – [email protected]
Facebook Abreuvoir Littéraire Musical Artistique