Vénissieux crée « Jeunes et aussi Citoyens »

Vous avez une idée, un projet pour vous ou pour les autres. Vous souhaitez contribuer à la vie de votre ville, lier les cultures et les générations, être solidaire ici ou ailleurs : l’appel à projets « Jeunes et aussi Citoyens » est pour vous. La première édition est lancée en ce début d’année.

Rien de plus simple pour participer, même si plusieurs étapes sont à respecter. La première : contacter le BIJ au 04 72 50 01 20 ou par mail à l’adresse bij@ville-venissieux.fr qui vous informera et vous dira si votre candidature est éligible. Seconde phase : retirer le dossier de candidature et le règlement de participation au BIJ sous format papier, ou en ligne sur le site de la ville www.venissieux.fr

Enfin, déposer votre dossier au Bureau information jeunesse dans les délais prévus. Deux dates sont fixées pour cette première édition : le 31 janvier ou le 31 mars.

Qu’ils soient Vénissians ou qu’ils étudient ou travaillent à Vénissieux, qu’ils fassent ou non partie d’une association, les jeunes de 15 à 25 ans peuvent postuler individuellement ou collectivement. Seule contrainte : présenter un projet de dimension citoyenne que ce soit dans l’art, la culture, le sport, les sciences et technique, les voyages, etc. « Cette dimension d’intérêt général est indispensable, précise Véronique Callut, l’adjointe en charge de la jeunesse. Par citoyenneté, on n’entend pas seulement un engagement politique mais aussi des valeurs solidaires et fraternelles. Ces projets sont à visée pédagogique et ont un seul objectif, celui de soutenir et valoriser les actions de notre jeunesse. En revanche, insiste l’élue, ils ne doivent pas être des cursus d’études ou de formation professionnelle, ni de service civique ou de service volontaire, encore moins des projets d’activité commerciale à vocation lucrative. »

Une commission de sélection — composée de plusieurs membres représentants entre autres le Grand projet de Ville, l’association Bioforce, l’Éducation nationale, le Centre associatif Boris-Vian et des élus — validera ou non le dossier.

Subvention votée au Conseil municipal

Pour monter ce projet, celles et ceux qui le souhaitent peuvent se faire aider en bénéficiant d’un accueil et un accompagnement personnalisé au BIJ. Un appui leur sera fourni pour la création du dossier et pour collecter l’ensemble des pièces nécessaires. Les motivations seront regardées de près par le jury. Une fois le dossier retenu, les postulants seront convoqués pour présenter oralement le projet devant la commission de sélection. Celle-ci délibérera et donnera sa réponse. Si elle est favorable, une aide technique sera apportée par le service jeunesse en fonction des besoins du projet : jusqu’à 900 euros pour les collectifs et 600 euros pour les individuels. Le BIJ suivra de près la mise en œuvre.

« Nous demanderons des comptes, avertit l’élue. Nous n’allons pas distribuer de l’argent sans avoir de retour de l’action menée. D’autant que les subventions seront votées en conseil municipal. C’est donc un financement public. » Et d’ajouter : « À Vénissieux, nous sommes régulièrement contactés par des lycéens, des adhérents des EPJ (Équipements polyvalents jeunes) qui veulent faire bouger les choses. Souvent ils ne savent pas comment s’y prendre. Démoralisés, ils laissent parfois tomber, c’est ce que nous voulons éviter avec ce nouvel appel à projets. »

Sachez enfin que si un projet vient à être retoqué lors de son premier passage devant la commission, il sera tout à fait possible de le retravailler et de le représenter. Deux sélections sont prévues chaque année : une par semestre. Chaque projet retenu sera labellisé « Jeunes et aussi Citoyens ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *