Résultats du bac : Marcel-Sembat et Jacques-Brel continuent de progresser

Lycee Sembat-SeguinLe ministère de l’Éducation nationale a rendu public ce matin les indicateurs du bac 2013. Mention bien pour les lycées Sembat et Brel, en particulier dans les filières générales.
À Vénissieux, le lycée Marcel-Sembat se distingue en affichant 92 % de réussite toutes séries confondues. Si Marcel-Sembat a du mérite, c’est parce que le ministère de l’Éducation nationale lui prédisait un taux de réussite de 87 %, soit 5 points en dessous de sa performance réelle. Ce qui montre la capacité à faire progresser les élèves indépendamment de leurs caractéristiques. Autre point positif : il emmène 91 % des élèves de première en terminale alors que le ministère attendait un taux de 84 %. Même si l’académie, par son responsable des statistiques, insiste sur le fait que ces chiffres ne doivent pas permettre de classement, on peut penser que Marcel-Sembat devrait se trouver dans le haut du palmarès des lycées publics du département que certaines revues ne tarderont pas à publier.
“C’est une excellente nouvelle, réagit Antoine Castano, proviseur de la cité scolaire Sembat-Seguin. D’autant que nous avions déjà l’an dernier un taux de réussite important à 91 %. En quatre ans nous sommes passés de 69 % à 92 %. Ces résultats confirment les effets de notre projet pédagogique axé sur le travail personnel et un accompagnement important d’élèves. Nous avons actuellement six classes de seconde et nos effectifs sont en augmentation.”

Fortunes diverses

Les autres établissements vénissians connaissent des fortunes diverses. Du côté de Jacques-Brel, les résultats progressent en section générale, même si le taux de réussite brut toutes séries est de 68 %. “Il est important de ne pas se fier seulement à ce chiffre global, souligne la proviseure, Mme Batailler. En effet, concernant le lycée d’enseignement général, nous avons obtenu un taux de réussite de 80,5 % (100 % en L, 83,3 % en S et 67 % en ES). La progression est sensible puisqu’en 2011, ce taux était de 67,5 % et en 2012 de 66 %. Par ailleurs, il est important de montrer que les élèves qui font leur scolarité de la seconde à la terminale à Jacques-Brel ont une chance bien supérieure de réussite. Notre but est de faire réussir nos élèves. Ici, l’enseignement est cousu main. Le secteur « vie scolaire » est en lien permanent avec les lycéens, les enseignants sont extrêmement vigilants, investis et attentifs. Au moment du bac ils sont présents pour faire réviser… Aucun élève n’est anonyme. »
La cité scolaire Jacques-Brel devait faire face à une situation délicate : celle de l’accueil de redoublants qui ne trouvaient pas de place dans leur établissement d’origine. “Avec notre effectif en augmentation, remarque Mme Batailler, on ne pourra plus le faire. »
Du côté des lycées professionnels, les résultats sont là encore très différents. À Hélène-Boucher, 78 % des 37 élèves présentés ont décroché leur bac pro. Un élève qui est entré en seconde professionnelle dans ce lycée a 59 % de chances d’obtenir le baccalauréat, alors que les valeurs attendues par le ministère sont de 54 %. “C’est vraiment ce chiffre qui m’intéresse car l’important pour nous est d’emmener nos élèves de la seconde à la terminale et de ne pas en lâcher”, précise Mme Exbrayat, la proviseure.
Les résultats sont moins flatteurs pour le lycée professionnel Marc-Seguin, avec un taux de réussite de 62 %. Le lycée professionnel Jacques-Brel fait un peu mieux avec 68% de réussite en bac pro.

Plus d’informations :
www.education.gouv.fr/indicateurs-resultats-lycees

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *