Fête de la Science : que le papier parle et que les maths s’élèvent

Lequel d’entre nous n’a jamais réalisé un avion ou une bombe à eau avec une simple feuille de papier ? Mais ceux qui savent que ce pliage relève des mathématiques sont sans doute moins nombreux ! C’est ce qu’ont compris lundi à Elsa-Triolet des collégiens de 6e, parmi lesquels les membres du club Origami particulièrement impliqués.
Invité d’honneur de cette Fête de la science 2013 : Vincent Borrelli, maître de conférences à l’institut Camille Jordan (université Lyon 1) et directeur de la Maison des mathématiques et de l’informatique de Lyon. Accueilli par la principale, Mme Gourjux, le scientifique avouait intervenir ainsi pour la première fois dans un collège… avant d’ajouter : « C’est un honneur d’être parmi vous !” Puis, s’adressant aux élèves du club Origami, il les félicitait pour le stand très apprécié qu’ils ont tenu dans le cadre de l’Exposcience de mai dernier, à Saint-Priest.
Avant d’ouvrir le dialogue avec les jeunes élèves, le mathématicien a évoqué longuement les pliages de toutes sortes, notamment celui de Koryo Miura, astrophysicien japonais qui a inventé un système de pliage destiné à déployer des panneaux solaires dans l’espace.
Les 10 et 11 octobre prochains, le collège proposera encore deux ateliers “Arts et sciences : origami” et “La chimie des parfums et des couleurs”, auxquels seront associés les écoliers de CM1 et CM2 de Paul-Langevin et d’Anatole-France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *