Les emplois francs arrivent dans les ZUS

François Lamy, ministre délégué à la Ville, a annoncé récemment l’extension du dispositif expérimental des emplois francs à de nouveaux sites. L’agglomération lyonnaise a été retenue dans le cadre de cette deuxième vague. Les emplois francs ont pour ambition d’aider les jeunes résidant en zone urbaine sensible (ZUS) à accéder à des emplois durables et de qualité. Pour toute embauche en CDI à temps plein d’un jeune de moins de 30 ans résidant en ZUS depuis au moins six mois et ayant connu au moins 12 mois de chômage dans les 18 derniers mois, l’entreprise bénéficiera d’une aide forfaitaire de 5000 euros.

Cette aide financière concernera prioritairement les entreprises du secteur marchand. L’ensemble des ZUS de la communauté urbaine de Lyon sont concernées. À Vénissieux, le territoire couvre les Minguettes et Max-Barel. Les jeunes vénissians résidant dans ces quartiers pourront mettre en avant auprès des employeurs l’aide financière spécifiquement attachée à ce dispositif. Pour s’assurer de l’éligibilité, il est possible de vérifier la localisation d’un immeuble en ZUS en quelques clics grâce au site http://sig.ville.gouv.fr
L’objectif fixé par le Gouvernement est la signature de 20 000 emplois francs sur l’ensemble des sites expérimentaux d’ici 2016, date à laquelle le dispositif sera évalué en vue de sa généralisation éventuelle à l’ensemble du territoire national.
Le préfet du Rhône, Jean-François Carenco, installera prochainement un groupe d’action spécifique sur ce sujet, afin de proposer cette mesure aux jeunes chômeurs, de démarcher les entreprises et d’effectuer le rapprochement entre l’offre et la demande. Pôle Emploi sera au coeur de ce dispositif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *