Clap de fin pour les travaux de la place Jeanne-d’Arc

De septembre 2012 à juillet 2013, dix mois de travaux auront été nécessaires pour rendre la place Jeanne-d’Arc méconnaissable. Les travaux de requalification s’y sont achevés au début de l’été. Ils auront coûté un peu plus d’un million d’euros.
Le coût du chantier a été réparti entre le Grand Lyon et la Ville de Vénissieux. La communauté urbaine a ainsi investi quelque 891 000 euros. Les abords de l’église — dont les façades, les toitures et les vitraux sont classés à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques —, ont été totalement repensés. Un parvis en béton désactivé, en plan incliné pour favoriser l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite, relie dorénavant l’édifice à un tout nouveau mail piéton. Un parking de 25 places, dont une réservée aux personnes handicapées, a été installé à proximité. Les trottoirs et stationnement de la rue Jeanne-Labourbe ont fait l’objet d’une complète réfection.
La Ville, quant à elle, a dépensé environ 150 000 euros. L’école élémentaire Parilly dispose ainsi d’une nouvelle entrée, avec la réalisation d’un parvis en pavés calcaire et d’un auvent. Le même type d’équipement a été mis en place devant la salle Jeanne-Labourbe. Deux aires de jeux sécurisées ont été installées pour les 2-6 ans et les 6-12 ans. Quartier de rosiéristes oblige, deux grands parterres de roses de 100 m2 chacun ont été implantés. L’installation d’une borne-fontaine avec contrôle automatique de l’ouverture de l’eau, la rénovation de l’éclairage et l’enfouissement des réseaux aériens complètent cette rénovation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *