Quartier de noblesse

Le centre associatif Boris-Vian et un collectif d’associations proposent, du 22 au 24 avril, une manifestation autour de la citoyenneté et du regard sur son quartier. Au programme des expositions, du théâtre, des courts-métrages, une balade citoyenne, etc.
Constitué en association depuis 2011 (appelez Maeva « Madame la Présidente », ça la fait toujours rire), le groupe YMMNE avait l’envie de valoriser l’exposition montée en 2008 pour les 40 ans des Minguettes et de reparler de ce quartier. Dans le même temps, le centre associatif Boris-Vian recevait une proposition alléchante de l’ENSATT : accueillir deux courtes pièces sur les seize que de jeunes comédiens jouent dans une tournée marathon, qui les fait passer  d’un lieu à un autre. Sous la direction artistique de Philippe Delaigue, tous les textes parlent de la ville et sont regroupés sous le titre « Le grand ensemble ». Parallèlement DIRE (Développeurs d’interactions pour le respect de l’égalité), groupe de jeunes en service civique au CABV, voulait organiser une nouvelle balade citoyenne.
« Ces initiatives avaient en commun la citoyenneté et le regard sur son environnement », remarque Corine Romeu, directrice de Boris-Vian. Il n’en fallut pas plus pour que le CABV accepte de piloter ce projet, baptisé « 3 petits tours », en compagnie d’YMMNE, DIRE, l’EPJ Charréard, Lyon Bondy Blog, l’ENSATT, Traction Avant Cie, Kaboch’Arts et du GFEN.
La manifestation se déroulera à la Maison des associations Boris-Vian : elle commencera le 22 avril par la vision de la ville développée par les artistes. D’abord, à partir de 16h45, avec l’ENSATT. Puis, à partir de 18 heures, avec deux courts-métrages : « Mon quartier va pas craquer » de Sylvain Nino Firmin (Kaboch’Arts) et « Mozart sur la tour Nord » de Slimane Bounia (Traction Avant).

De l’engagement historique à l’engagement citoyen actuel

Le 23 avril, place à une balade citoyenne. Un groupe de six à huit jeunes de l’EPJ Charréard partira le matin en direction de Caluire pour visiter le mémorial Jean-Moulin, installé dans la maison du Dr Dugoujon, le lieu-même où le résistant et son groupe ont été arrêtés. « Ils vont interviewer les gens qui les accueilleront, détaille Nina (DIRE). L’après-midi, ils ont rendez-vous avec un avocat au palais de justice. Celui-ci leur parlera de son métier et ils pourront assister à des comparutions immédiates. Le retour à Vénissieux se fera autour de 17 heures. Ils rencontreront alors une jeune élue du conseil de quartier Léo-Lagrange et Roger Gaget, un résistant qui vit dans notre commune. Ils pourront faire le pont entre un engagement historique et l’engagement citoyen actuel. »
Toute la journée, les jeunes vont prendre des photos, filmer et interroger des témoins. Le lendemain 24 avril, à partir de 17 heures, avec le soutien de Lyon Bondy Blog (qui les aide à réaliser leur magazine, « Charré’Art Mag »), ils présenteront une restitution de leurs reportages.
Puis, à partir de 17h30, Gérard Médioni (président de Boris-Vian et membre du GFEN) nous invite à vivre quelque chose d’inédit. Il explique : « C’est une expérience autour d’un film très particulier, très contrasté, j’hésite à le qualifier de schizophrène pour ne pas effrayer le public. Ce film, « Regard », est une représentation de la vie aux Minguettes. Il permettra aux spectateurs de mieux comprendre ce qu’ils voient au quotidien, de cerner le rôle de l’image. »
Enfin, pendant ces trois jours, plusieurs expositions seront visibles à la Maison des associations. D’abord celle sur les 40 ans des Minguettes, qui est le socle du projet, avec ses images d’hier et d’aujourd’hui et ses témoignages d’habitants. Puis une autre autour du lycée Jacques-Brel, tel qu’il a été, tel qu’il est et tel qu’il sera.
D’autres initiatives sont encore à l’étude et pourront s’ajouter.

À la Maison des associations :
22 avril, 16h45 : théâtre avec l’ENSATT. À 18 heures, soirée courts-métrages, suivie d’un buffet.
23 avril : balade citoyenne des jeunes de l’EPJ Charréard
24 avril, 17 heures : Restitution du travail des jeunes de l’EPJ Charréard. À 17h30, atelier du GFEN autour de l’image, suivi d’un buffet à 18h30.
Renseignements : 04 72 50 09 16.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *