Avec la Semaine du goût, embarquez pour les îles

La quinzième édition de la Semaine du goût, du 15 au 20 octobre, est consacrée aux « Saveurs des îles ». Réservée les premiers jours aux scolaires, l’entrée de la salle Irène-Joliot-Curie sera ouverte à tous, et gratuitement, le vendredi après-midi et le samedi toute la journée. Un voyage gastronomique qui vous emmènera de la Méditerranée à Tahiti en passant par les Caraïbes.
Habitué de la manifestation, Basile Lykakis y tiendra pour la quatrième fois un stand : “Je vais présenter le Meilleur de la Crète : nos huiles d’olive vierges, notre tapenade, le miel de thym, les olives au citron… Je vais surtout parler de mon île. J’aime participer à cette semaine. On rencontre des gens de cultures différentes. Avec les enfants aussi, c’est très intéressant. Quant au grand public, il est souvent connaisseur et les échanges sont très agréables. » Et le régime crétois, vous allez en parler ? “Bien sûr ! C’est le meilleur pour rester en forme !! »
Parmi les autres fidèles de cette manifestation, voilà le foyer culturel espagnol et récréatif de Vénissieux qui, cette année, présentera aussi des spécialités des Canaries. Côté nouveaux, citons l’association Habana Club : « On connaît Cuba pour ses cigares et le Mojito, reconnaît Félina Bernard. Mais sur le stand, vous allez avoir des surprises… Notre cuisine, contrairement à celle d’autres îles, est épicée et non pimentée. On travaille surtout avec les fruits, les légumes tropicaux, le poisson, la langouste. Venez et vous verrez !”

Quinze ans de fidélité
En 1998, ce n’étaient pas les mêmes, mais ils étaient déjà là, les élèves du lycée professionnel hôtelier Hélène-Boucher et les cuisiniers de la Régie de restauration scolaire et sociale de Vénissieux. Les lycéens vont réaliser des pâtes à base de fruits de la passion. De quoi satisfaire les papilles, de tous les âges… Puis avec les agents de la régie de restauration, ils concocteront et serviront le buffet qui sera offert vendredi 19 octobre, lors de l’inauguration. On pourra aussi se pourlécher devant la fontaine à chocolat, avec ses bananes et ananas.
Bien sûr, de nombreux services municipaux seront présents : les infirmières scolaires, l’atelier santé ville, les Équipements polyvalents jeunes, les centres de loisirs. Quant aux enseignants, ils seront largement mis à contribution : “Au total, on attend que plus de 2500 enfants et ados passent les portes de la salle Irène-Joliot-Curie”, annonce Pascal Giraudon, une des chevilles ouvrières de la manifestation.
Les seniors eux aussi seront mobilisés : ils tiendront un stand le vendredi, en lien avec les centres sociaux et les Petits frères des pauvres. Et pour rendre le public totalement zen, des musiciens et des chanteurs viendront interpréter des musiques de leurs îles, vendredi et samedi. Ce programme vous fait envie ? Laissez-vous donc aller au péché de gourmandise ! Le salon est fait pour ça.

L’occasion de rencontres avec des passionnés

Événement intergénérationnel, la Semaine du goût est vraiment devenue au fil des automnes un rendez-vous incontournable, rappelait récemment Michèle Picard, le maire, à l’occasion d’une conférence de presse. “Partout dans la ville, enfants, jeunes, adultes et seniors vont découvrir des saveurs inconnues d’eux ou méconnues. Mais cette semaine est aussi l’occasion de rencontres avec des artisans, des producteurs, des professionnels de l’agroalimentaire, des associations qui proposent des produits de haute qualité, font découvrir leurs métiers, leurs savoir-faire, leurs passions.
« Le bien manger est un sujet de société de première importance, insiste le maire. D’ailleurs, à Vénissieux, nous menons une politique volontariste sur ces questions en nous appuyant sur notre service public de restauration, une structure sans cesse en évolution, qui sert en moyenne 3 200 repas quotidiennement. Pour 2012, elle a un objectif d’approvisionnement de 20% de produits bio auprès d’une agriculture de proximité. Tout au long de l’année, au travers d’actions telles que « le légume du mois », les repas thématiques ou la participation à la Fraîch’ attitude, nous contribuons à faciliter la découverte de nouveaux goûts comme l’initiation à des cultures et à des terroirs inconnus. »
Il est important aussi de relever que les tarifs réduits appliqués à Vénissieux permettent à tous les enfants de manger à la cantine : “Parmi les écoliers qui y déjeunent à la cantine, près de 1900 bénéficient de réductions de tarifs (soit un sur trois). Un chiffre en augmentation de 20%, ces deux dernières années. Par ailleurs l’atelier santé ville joue un rôle sanitaire essentiel : il développe des actions en direction des enfants, des adolescents, des parents, pour les sensibiliser à l’équilibre nutritionnel, lutter contre le surpoids et l’obésité. Il agit en lien avec les infirmières scolaires municipales et les médecins de l’Éducation nationale.”

 

Le programme

Mercredi 17
– 9 heures à midi : sur le thème “sport et alimentation”, des ateliers sont organisés pour une centaine d’adolescents avec la direction des sports et de la jeunesse et les sections sportives des collèges de Vénissieux .
– 14 heures à 16 h 30 : concours de cocktails avec les maisons de l’enfance et des centres sociaux. Chacun enfant recevra un panier contenant 13 ingrédients et devra réaliser le meilleur cocktail. Le prix sera décerné par un jury de cinq membres.
Vendredi 19 et samedi 20 ouverture au grand public. Entrée libre et gratuite.
– Vendredi de 14 heures à 20 h 30 : l’Office municipal des retraités, l’atelier santé ville avec les centres sociaux et Les petits frères des pauvres tiendront un stand à l’occasion de la semaine bleue.
– Inauguration officielle en présence du maire et de tous les partenaires à 17 heures.
– Samedi, ouverture de 10 heures à 17 h 30 sans interruption. Toute la journée, l’atelier santé ville, le Bureau information jeunesse et les Équipements polyvalents jeunes tiendront un stand d’information et d’animations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *