Le carnaval des animaux à l'école Léo-Lagrange

Quand il composa “Le carnaval des animaux”, Camille Saint-Saëns ne se doutait pas que sa suite musicale pour orchestre trouverait un jour des échos dans une école de Vénissieux. La grande fresque peinte par les élèves de quatre classes, avec l’aide de l’artiste Azzouz Seffari, en est une belle illustration. Le CM1 de Mme Guillon, le CM1/CM2 de Mme Paolini, le CM2 de M. Alary et la CLIS de M. Baptiste ont travaillé sur ce projet depuis le mois d’octobre. Après une sortie à l’Opéra de Lyon, où ils ont entendu l’Orchestre national de Lyon, les enfants ont pu se familiariser avec les musiciens et les instruments. “Comme les animaux sont un monde qu’ils connaissent bien, explique Azzouz, je leur ai demandé de choisir un instrument pour l’animal de leur choix.” Xavier Alary évoque la réflexion menée par les enfants pour savoir quel instrument irait avec quel animal. “Ils les ont dessinés puis ont appris à les agrandir. Ensuite, ils les ont reproduits sur le mur du préau.”
Les enfants commentent les problèmes rencontrés : “Mon lapin était d’abord couché. Après, je l’ai dessiné debout pour qu’il puisse jouer de la flûte. Après, il s’est assis et je lui ai rajouté sa flûte !”

La CLIS de M. Baptiste

Rubis intervient : “Est-ce que vous pouvez mettre dans l’article tous les prénoms des élèves ?”
Ceux-là sont trop nombreux et ce sera difficile. Les élèves reprennent le cours des difficultés rencontrées : “dessiner plus gros”, “mettre l’animal debout”. Le résultat plaît beaucoup, y compris aux classes qui n’ont pas travaillé sur la fresque, même si “il manque quelques trucs, comme ici une patte”.
Rubis revient : “Vous avez vu l’oiseau ? C’est Sihem qui l’a dessiné. Et la coccinelle ? C’est Fatima. Le nounours, c’est moi et l’autre, c’est Kevin. Le chef d’orchestre, Ludivine, le grand chat avec la harpe, Nour, la tortue Simina et le lion Anis…”
Les enfants apprécient la diversité des couleurs. “Le chameau, c’est Readh, la deuxième coccinelle, Zakia, l’ours Tina et le chat Busra.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *