On a testé pour vous : le parc France Aventures à Fourvière

Le parc France Aventures, c’est l’occasion rêvée de se prendre à nouveau pour un gosse, qui grimpe aux arbres et cherche à atteindre une branche un peu plus haut. Sauf que cette fois, personne n’est là pour vous crier “Redescends tout de suite !” Pour vous y rendre, prenez le métro (ligne D) jusqu’à la station Vieux-Lyon, Cathédrale Saint-Jean, puis empruntez le funiculaire de Fourvière. En sortant devant la basilique, rejoignez la tour métallique. Vous arrivez aux grilles du « parc des hauteurs », que vous traversez. Une fois à l’accueil de France Aventures, les choses sérieuses commencent. Michèle Feuillet et Grégory Moris ont mis les baudriers…

On enfile ensuite des gants, indispensables pour ne pas se brûler les mains sur les câbles tendus entre les branches. Et c’est parti. Direction le practice. Quelques dizaines de marches d’escalier plus bas, un second animateur explique les mesures de sécurité. Les installations permettent en effet de cheminer de façon plus ou moins acrobatique sur les arbres en assurant soi-même sa sécurité au moyen de protections individuelles (harnais, longes…). D’où l’importance d’être attentif aux explications données. Il ne s’agit pas de se lancer d’arbre en arbre à l’instinct au risque de se trouver à plus de 20 mètres du sol sur le parcours « noir ».
D’ailleurs, avant de choisir un des sept parcours aux difficultés graduées, vous allez tester vos compétences au cours de petits ateliers.
Pour les néophytes que nous sommes, mieux vaut commencer par le parcours bleu. Le plus facile. Enfin… il faut le dire vite ! Première étape : grimper à l’échelle et atteindre la plateforme. On se laisse guider, sans regarder le sol… On devient funambule, certes avec légèrement moins de dextérité que les professionnels. On poursuit nos acrobaties entre les arbres : pont de singe, passerelle, tunnel, mur d’escalade, tyrolienne se succèdent… Nouveauté au parc, cette année, l’installation d’une piste orange où deux tyroliennes se suivent : la première de 20 mètres et une seconde de 60 mètres qui traverse toute la piste de La Sarra. On peut atteindre la vitesse de 50 km/h. Accrochons-nous, on va voler au-dessus des arbres et renouveler le plaisir de la glisse. À l’arrivée, ne fermez pas les yeux ! Vous aurez une vue imprenable sur Lyon et les bords de Saône.
Étape suivante, le parcours rouge. Les choses sérieuses commencent : nous sommes à une dizaine de mètres de hauteur. De moins en moins assistés, les passages demandent plus d’efforts. La sensation de vertige est toujours présente, mais le fait de se concentrer sur les gestes à effectuer aide à oublier l’altitude. Mur d’escalade, filet tendu, étriers suspendus, tonneaux à traverser… Les étapes du parcours rouge sont assez difficiles. Physiquement, les efforts de la journée commencent à se faire sentir : la traversée du filet tendu est bien plus compliquée qu’il n’y paraît, d’autant qu’elle intervient juste après l’éprouvante (et stressante) épreuve des étriers suspendus.
Notre niveau de courage ne nous mènera pas jusqu’au parcours noir. “20 mètres, ça fait haut, quand même”, avons-nous pensé. Qu’importe : nous avons dépassé notre appréhension initiale et ne saurions trop vous recommander d’en faire de même.

Infos pratiques

Les acrobaties sont désormais accessibles dès l’âge de 2 ans grâce aux parcours découverte. Ouvert les jours fériés. Tarifs : 9 euros pour les 4-7 ans, 14 euros pour les moins de 12 ans, 18 euros pour les 12-17 et les étudiants, 20 euros pour les adultes. Gratuit jusqu’à 2 ans. Piste de la Sarra – Place du 158e Régiment d’infanterie, 69005 Lyon. Tél. : 04 78 36 31 75.  Site internet : http://www.france-aventures.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *