Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Focus

Vénissieux Handball se rapproche à grands pas de la National 1

L’accession en National 1 est à portée de mains pour le VHB qui a défait Grenoble dans un gymnase Tola-Vologe plein jusqu’au cintre.

 

Les sportifs sont superstitieux de nature et bons comptables. Vénissieux Handball a dompté, samedi 26 mars, des Grenoblois (29-26) seconds au classement. Désormais sept points séparent les deux clubs. Et il faudrait une catastrophe, très improbable, pour que le VHB ne valide pas son billet pour la Nationale 1 en fin de saison. Mais personne au club ne veut encore entendre parler d’accession. « Tant qu’on n’a pas joué la dernière journée, on n’y est pas encore », avance par exemple Gilles Clauss, le président. Olivier Odisio, le coach qui a connu les grandes heures du HBV 85, est à peine plus loquace : « On va dire qu’on a fait un grand pas. Avant tout chose, sans s’avancer sur une accession,  je retiens l’incroyable état d’esprit affiché par ce groupe, et certains routards du handball national se sont même fondus, en toute simplicité, dans le moule vénissian et le maillot rouge ».

Le VHB ne veut pas finir la saison en dilettante, ni bâcler les six derniers matches de championnats, ce qui reviendrait à manquer de respect à Longvic, Saint-Priest, Chalon, l’Entente Beaujolaise, Aix-en -Savoie et enfin Nevers, dernier invité au gymnase Tola-Vologe, le 21 mai. Si l’objectif avoué de Gilles Clauss et Olivier Odisio, en début de championnat, était bel et bien d’accéder à la National 1 – le recrutement XXL en témoigne – d’autres défis sont venus se greffer autour du projet : finir la saison invaincue, devenir champion de Nationale 2 pour pouvoir rencontrer l’équipe représentant les DOM-TOM…

« Quoi qu’il arrive, on aura vécu une saison exceptionnelle, savoure Olivier. Pour la réception de Grenoble dans un gymnase plein jusqu’au cintre, on a eu droit à une présentation très sonore des deux équipes, à une minute d’applaudissements réclamée par Gilles pour rendre un hommage à Lucien Lewandowski, cofondateur du club décédé en février. Grand moment d’émotion de voir tout le monde debout… Cerise sur le gâteau, le matin même, une cinquantaine d’enfants sont venus au gymnase à l’occasion des portes ouvertes pour les 5-13 ans, licenciés ou pas, pour s’inscrire l’an prochain. Car une (éventuelle) accession ne doit pas faire oublier qu’un club est constitué de nombreuses équipes, qu’il faut songer à la relève… Et ce n’est pas fini puisqu’en juin, une grande fête est prévue pour les 60 ans du club. Une saison exceptionnelle, assurément. »

 

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez également

Actus

L'école Anatole-France et la maison de l'enfance ont reçu le Spatiobus du Centre national d'études spatiales (CNES). De quoi créer des vocations.

Actus

Président de Vénissieux Boxe française, Gaby Boucher est décédé ce jeudi 1er décembre, à l'âge de 76 ans.

Actus

À l'initiative des communistes vénissians, une délégation s'est rendue en Algérie, à l'occasion des 60 ans de l'indépendance du pays.

Culture

Au sein de la Maîtrise de l'Opéra, la Vénissiane Sarah Ledésert participe au gala de Noël, joué à l'église Saint-Bonaventure aux Cordeliers, du 11...

Actus

La première édition du forum « Rendez-vous avec ma santé », organisé par la Ville de Vénissieux, a été un succès tant pour les visiteurs que pour...