La culture se déconfine aussi

Cinémas, théâtres et musées rouvrent leurs portes ce mercredi. Sous certaines conditions : masques, jauges réduites, distanciation physique et couvre-feu.

Près de sept mois. Sept mois sans théâtre ni cinéma, sans pouvoir profiter de l’expérience collective de la culture. Autant dire que la date du 19 mai 2021 était attendue. Pourtant, malgré les déclarations encourageantes du gouvernement, tout n’est pas aussi simple. Preuve en est, par exemple, avec la Comédie française qui a annoncé sa décision, ce 15 mai, de ne pas rouvrir, les conditions n’étant pas « propices ».

À Vénissieux, même si la saison théâtrale est quasiment terminée, tout le monde sera heureux de retrouver les fauteuils pour assister à la soirée Shake It le 21 mai (voir page 13). Au cinéma Gérard-Philipe (voir page 14 pour la programmation), on insiste sur le protocole sanitaire qui connaîtra trois phases : à partir du 19 mai, la jauge sera limitée à 35% de la capacité de la salle, avec une distanciation physique de deux fauteuils entre chaque spectateur individuel ou chaque groupe de six spectateurs maximum. Quant au couvre-feu, il interviendra à 21 heures. D’où l’impossibilité de prévoir des séances après 18h45, remplacées par d’autres le matin.

À partir du 9 juin, la jauge passera à 65% de la capacité de la salle et la distanciation physique entre chaque spectateur individuel ou chaque groupe de six spectateurs maximum ne sera plus que d’un fauteuil. Le couvre-feu sera repoussé à 23 heures. Enfin, à partir du 30 juin, les cinémas pourront accueillir les spectateurs sans limitation de jauge et sans distanciation physique. Le couvre-feu sera totalement levé.

Ajoutons que le masque reste obligatoire dans tout le cinéma, même pendant la séance, pour les spectateurs de 11 ans et plus. Et qu’il est recommandé pour les enfants de 6 à 11 ans.

En ce qui concerne l’accueil des publics scolaires et périscolaires, l’équipe de Gérard-Philipe attend la décision définitive du ministère de l’Éducation nationale, « notamment pour savoir quelles règles s’appliqueront en termes d’accueil de classes différentes ou d’établissements différents ».

Pour les spectateurs adhérents fidélité, le cinéma rappelle que la période d’utilisation des cartes sera prolongée de la durée effective de la fermeture. Les cartes Est-Écrans seront également prolongées jusqu’au 31 décembre, de même que les chèques GRAC, sous certaines conditions de dates de validité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *