Coupe de France : le VFC qualifié… sans briller

Pour ce 4e tour de coupe de France, on attendait davantage de la part des Vénissians (Régionale 2), qui accueillaient une équipe de Pontcharra évoluant en Régionale 3. D’accord, le score final se passe presque de tout commentaire : 2 à 0… un écart qui généralement peut permettre de voir venir.

Mais le scénario écrit durant 95 minutes, au stade Laurent-Gérin, dimanche dernier, laisse apparaître des lacunes, des motifs d’insatisfaction, surtout à la pause alors que le score était de parité (0-0). “Spectacle indigeste, au foot, il faut quand même se bouger un peu, s’est lâché le président Jean-Pierre Chaix. J’espère qu’on va se réveiller après la pause.” À l’heure de jeu, le jeu fin et précis de Khaldoun, le travail de sape d’Avci, redoutable en remiseur, et de Sako, en attaque, illustreront le léger réveil des Vénissians. Et c’est Khaldoun qui, sur un centre de Fedlaoui prolongé par Avci, libérait le VFC.

Le second but  anecdotique inscrit en toute fin de partie par Nsondé évitait un éventuel suspense (2-0, 84e). “On ne retiendra que la qualification, a admis Bailly Ouraga, l’un des coaches du club. Place au championnat, en espérant que l’on reste invaincu après notre déplacement à Valence, l’un des favoris à l’accession en régionale 1.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *