Municipales : Samia Hamdiken-Ledésert lâchée par le MoDem

Saliha Mertani, représentante locale du MoDem, a décidé de quitter la liste dissidente socialiste conduite par Samia Hamdiken-Ledésert. “Nous avons pour habitude d’être des partenaires et non des godillots”, explique-t-elle dans un communiqué.
Nouvelle défection dans les rangs de la liste conduite par la dissidente socialiste Samia Hamdiken-Ledésert. Après le départ l’automne dernier de Geneviève Soudan (conseillère municipale écologiste qui, avec Europe Écologie Les Verts, a rejoint Michèle Picard), Saliha Mertani, conseillère municipale d’opposition et représentante locale du MoDem, quitte à son tour le navire. Le 7 février, pour l’inauguration du local de campagne, Saliha Mertani était pourtant au premier rang sur la photo de groupe. “Ces dernières semaines, dans l’impossibilité de construire une alternative et non pas une liste uniquement contre la majorité sortante, nous avons décidé de reconsidérer notre engagement envers nos concitoyens”, explique l’élue centriste dans un communiqué de presse.
Mais les doutes de Saliha Mertani sont apparemment plus anciens. Ils remontent à décembre dernier, quand Marc Soubitez, délégué syndical CFDT de l’usine Bosch, a cédé la tête de liste à Samia Hamdiken-Ledésert. “Cela n’a pas manqué de nous questionner”, précise-t-elle.
Le divorce est désormais officiel. “Nous avons toujours été convaincus que le système qui gère notre ville doit changer, mais cela ne peut se faire sans débat politique, sans démocratie et sans pragmatisme, souligne Saliha Mertani. Nous avons pour habitude d’être des partenaires égaux et non des godillots. »
L’élue centriste ne renonce pas toutefois à jouer un rôle lors de cette élection municipale. “Nous poursuivons des débats et des échanges avec les listes dont les préoccupations et les projets sont proches des nôtres”, indique-t-elle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *