Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Éco

Une offre ferme de rachat pour le Carrefour Contact de l’avenue de Pressensé

Le supermarché Carrefour Contact de l’avenue de Pressensé fait l’objet d’une « offre ferme de rachat » annonce le service de presse du géant de la distribution. Sans toutefois confirmer l’information selon laquelle ce repreneur est le groupe de hard-discount allemand Lidl.

Le supermarché Carrefour Contact de l’avenue de Pressensé fait l’objet d’une « offre ferme de rachat » annonce le service de presse du géant de la distribution. Sans toutefois confirmer l’information selon laquelle ce repreneur est le groupe de hard-discount allemand Lidl.

Sur les 273 magasins (Contact, Contact Marché et City) que le groupe Carrefour a décidé de fermer dans le cadre du plan Bompard, seuls 45 ont fait l’objet d’une offre de reprise : 23 sont en cours de finalisation, 22 autres sont attendues avant le 4 juin, et une proposition a été refusée.

227 magasins vont donc fermer. Une casse sociale d’une ampleur inédite. Plus de 2000 emplois sont en jeu, et il est à craindre qu’une partie du personnel reste sur le carreau, même si la direction du premier distributeur français a pour objectif annoncé de « reclasser l’ensemble des salariés ».

Le Carrefour Contact de l’avenue de Pressensé, à Vénissieux, fait partie des magasins qui échapperont à la fermeture, tout comme celui de Saint-Priest. Selon nos confrères du Midi Libre qui ont eu accès à des documents confidentiels, le groupe de hard-discount allemand Lidl aurait fait une offre de reprise pour ces deux supermarchés. Si le service de presse de Carrefour ne donne pas l’identité du repreneur, il confirme « une offre ferme de rachat en cours de finalisation ».

Concernant le devenir de la quinzaine de salariés qui y travaillent, il précise que « la grande majorité sera reprise ; pour les autres la situation sera étudiée au cas par cas, chaque repreneur s’est engagé à recevoir chaque salarié pour étudier avec lui les différentes possibilités. »

Dans la région, hormis les magasins de Vénissieux et Saint-Priest, trois autres fontt également l’objet d’un projet de reprise, à Amplepuis, Décines et Rillieux-la-Pape. En revanche, les enseignes Carrefour de Givors, Lyon Bloch, Pierre-Bénite, Villeurbanne Hippolyte-Khan et Villeurbanne Jean-Voillot devraient tirer le rideau.

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez également

Culture

Début juillet, des jeunes des EPJ Léo-Lagrange et Parilly ont tourné un court-métrage dans le cadre des ateliers de La CinéFabrique. Le montage est...

Actus

Depuis quelques jours, un portique d’un genre nouveau a été installé sur le parking de Carrefour Vénissieux : il permet d’évaluer en quelques minutes...

Actus

Dans le cadre des animations d’été, les habitants ont pu peindre l’esplanade du boulevard Komarov, au quartier Pyramide.

Actus

Pendant plus de trente ans, de 1985 à 2015, les archéologues ont multiplié les chantiers de fouilles à l’intérieur et autour du vieux Bourg...

Actus

Après un 14 juillet caniculaire, les Fêtes escales se sont poursuivies avec deux soirées enjouées ayant attiré un public chaleureux.