Une offre ferme de rachat pour le Carrefour Contact de l’avenue de Pressensé

Le supermarché Carrefour Contact de l’avenue de Pressensé fait l’objet d’une « offre ferme de rachat » annonce le service de presse du géant de la distribution. Sans toutefois confirmer l’information selon laquelle ce repreneur est le groupe de hard-discount allemand Lidl.

Sur les 273 magasins (Contact, Contact Marché et City) que le groupe Carrefour a décidé de fermer dans le cadre du plan Bompard, seuls 45 ont fait l’objet d’une offre de reprise : 23 sont en cours de finalisation, 22 autres sont attendues avant le 4 juin, et une proposition a été refusée.

227 magasins vont donc fermer. Une casse sociale d’une ampleur inédite. Plus de 2000 emplois sont en jeu, et il est à craindre qu’une partie du personnel reste sur le carreau, même si la direction du premier distributeur français a pour objectif annoncé de « reclasser l’ensemble des salariés ».

Le Carrefour Contact de l’avenue de Pressensé, à Vénissieux, fait partie des magasins qui échapperont à la fermeture, tout comme celui de Saint-Priest. Selon nos confrères du Midi Libre qui ont eu accès à des documents confidentiels, le groupe de hard-discount allemand Lidl aurait fait une offre de reprise pour ces deux supermarchés. Si le service de presse de Carrefour ne donne pas l’identité du repreneur, il confirme « une offre ferme de rachat en cours de finalisation ».

Concernant le devenir de la quinzaine de salariés qui y travaillent, il précise que « la grande majorité sera reprise ; pour les autres la situation sera étudiée au cas par cas, chaque repreneur s’est engagé à recevoir chaque salarié pour étudier avec lui les différentes possibilités. »

Dans la région, hormis les magasins de Vénissieux et Saint-Priest, trois autres fontt également l’objet d’un projet de reprise, à Amplepuis, Décines et Rillieux-la-Pape. En revanche, les enseignes Carrefour de Givors, Lyon Bloch, Pierre-Bénite, Villeurbanne Hippolyte-Khan et Villeurbanne Jean-Voillot devraient tirer le rideau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *