Comment améliorer sa Foulée

foulee

37e Foulée vénissiane – C’est une évidence, même si le 5 km et le 21 km sont des courses prisées, rien ne vaut le 10 km. Vénissian habitué de la distance, Nicolas Deschamps donne ses “tuyaux” pour réussir un petit chrono le 20 novembre prochain.

Fin octobre, quelque 460 athlètes s’étaient déjà inscrits pour le 10 km. “On va battre des records, anticipait Francis Rambeau, président de l’Office municipal du sport de Vénissieux. L’an dernier, à pareille époque, nous n’avions enregistré que 408 inscriptions.”
Si le 5 km et le 21 km sont des courses prisées, le 10 km est la course reine. Plus de 1300 concurrents avaient pris un dossard en 2015, et 1261 avaient franchi la ligne d’arrivée. Mieux, c’est à Vénissieux que la plupart des champions aiment à se rendre, sur un parcours jugé roulant, rapide et propice pour à l’établissement de records. Le “10 kil” est du reste qualificatif pour les championnats de France. “Beaucoup d’habitués du bitume vénissian et du parc de Parilly ont l’occasion d’améliorer leurs chronos, explique Nicolas. Moi aussi, j’ai réussi ma meilleure perf’ sur le 10 km de la Foulée, il y a 4 ou 5 ans, en 37 minutes et des poussières. Cette année encore, à l’occasion de la 37e édition, mon ambition est de descendre sous les 37 minutes.” N’ayant pas apprécié son chrono de l’an dernier (38’ 15”), Nico a décidé de mettre les bouchées doubles aux entraînements. “Je m’entraîne cinq fois par semaine. Mais je vais avoir du mal à m’approcher des 34 minutes, le minima imposé aux seniors pour se qualifier aux championnats de France. Toute course peut réserver des (bonnes ou mauvaises) surprises, qui sait ?”

Se relancer au 7e kilomètre

Résidant avenue Jules-Guesde, à quelques foulées du parc, Nicolas a évidemment le parcours bien en tête. “Je connais les endroits où il faut accélérer ou au contraire reprendre son souffle. Depuis que la Foulée emprunte le parcours à l’envers, il y a des détails qui peuvent avoir leur importance. Ainsi, lors du départ donné près du gymnase Jacques-Anquetil, il faut éviter d’être pris dans le gros du peloton, pour ne pas être coincé à l’entrée du virage, à l’intersection entre Sembat et Joliot-Curie. Mais paradoxalement, il faut garder son rythme, ne pas trop en faire. Puis on doit avaler deux grandes lignes droites qui se font à vive allure. D’abord Joliot-Curie puis Jules-Guesde qui nous conduit en direction d’Emmaüs. Après quelques lacets, on entre enfin dans le parc, sur la piste cyclable. La sélection est déjà très forte, il y a quelques gros écarts. L’avantage ? On est désormais à l’abri du vent. On récupère tout en essayant de ne pas traîner. On sait qu’aux abords du 7e kilomètre, vers l’hippodrome, il va falloir se relancer. Là encore, il va y avoir des cassures. Ensuite, il faut gérer la fin de parcours. Et à hauteur du métro Parilly, tout donner avant l’arrivée à hauteur du gymnase Anquetil.”

Pour parcourir les 10 km en un peu moins de 38 minutes (15,78 km/h tout de même), Nicolas a suivi le programme habituel concocté par les spécialistes de la course à pied. “Trois fois par semaine, du fractionné. Par exemple, courir dix fois 300 mètres en moins de 3’ 30”. Ne pas négliger l’endurance avec cinq à six fois 1000 mètres en moins de 4 minutes, et entre chaque 1000 mètres, une récupération de 1’ 30”.” Un entraînement rigoureux et régulier, qui a permis à ce cheminot trentenaire mordu de course à pied sous toutes ses formes, de s’essayer aussi bien sur la Foulée de Vénissieux qu’au semi-marathon de Montargis, au trail nocturne de Courzapat, à la Saintélyon… Courir pour le plaisir de se dépasser. À vous de jouer.

La 37e édition de la Foulée vénissiane
Dimanche 20 novembre sur 1 et 2 km “Générations”, 5 km, 10 km et 21 km.
Départs du 21 km à 9h25, du 10 km à 9 heures et du 5 km à 11h05. Les départs des 1 et 2 km “Générations” seront donnés à 11h30 et 11h45.

Les 21 km, 10 km et 5 km : inscriptions groupées comprises
Sur place à l’OMS jusqu’au 18 novembre, de 10 heures à 12 heures, et de 14 heures à 18h30 (le vendredi jusqu’à 18 heures).
Pas d’inscription samedi 19 et dimanche 20 novembre : uniquement le retrait du dossard.
Pour être pris en compte, les dossiers doivent être complets : bulletin d’inscription, copie du certificat médical et paiement (11 euros pour le 10 km, 15 euros pour le 21 km, 8 euros pour le 5 km. Courses des générations : 3 euros au profit d’une association).

Générations : sur place à l’OMS jusqu’au 18 novembre, de 10 heures à 12 heures et de 14 heures à 18h30 (le vendredi jusqu’à 18 heures). Samedi 19 novembre, de 10 heures à 17 heures non-stop.

Obligatoire pour tous, y compris pour les courses des générations : certificat médical mentionnant l’absence de contre-indication à la pratique de l’athlétisme en compétition ou de la course à pied, datant de moins d’un an. Une photocopie de ce certificat ou la licence sera demandée à tous les participants.


Règlement par chèque à l’ordre de l’Office Municipal des Sports
Retrait du dossard sur présentation d’une pièce d’identité.
Aucune inscription ne sera prise par téléphone.
Inscriptions dans la limite des dossards disponibles.
Vous pouvez vérifier votre inscription sur www.oms-venissieux.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *