Conseil municipal d’enfants : les jeunes élus ont reçu leur écharpe tricolore

À l’occasion de la journée internationale des Droits de l’enfant, le maire Michèle Picard a installé le premier conseil municipal d’enfants de Vénissieux : 22 filles et 22 garçons représentant tous les groupes scolaires de la ville, publics et privé. Chaque écolier a choisi la commission à laquelle il souhaitait appartenir : l’école et les loisirs, la solidarité ou l’environnement. Remise de l’écharpe tricolore, déclarations d’intention : la soirée a été emplie d’émotion.

Mardi 20 novembre, 18 heures. Le maire de Vénissieux, secondé par Christian Falconnet, son adjoint, invite les 44 jeunes élus à entrer dans une salle du conseil municipal, bondée. Coachés par Tayeb Boussouar (direction Enfance Loisirs, en charge de la mise en place de ce CME), par les responsables et animateurs des maisons de l’enfance, les écoliers s’avancent en file indienne, l’air sérieux.

 

Chacun a choisi de faire partie d’une des trois commissions : l’école et les loisirs, la solidarité ou l’environnement. Un à un, Michèle Picard va donc appeler chaque jeune élu, lui passer l’écharpe tricolore, le saluer par une bise ou par une poignée de main. Chacun rejoint alors le siège qui lui est attribué.La salle est bondée. On y reconnaît le sénateur Guy Fischer, le député honoraire André Gerin, la première adjointe Yolande Peytavin et quasiment tous les adjoints et conseillers municipaux mais aussi des représentants de l’Education nationale, des enseignants et directeurs d’école, les DDEN… Les familles sont très présentes. Bref, il n’y a pas assez de chaise pour tout le monde. Et quelle ambiance !

 

Les plus émus sont sans doute les parents. Un papa : « Nous sommes très fiers de notre fille. Elle prend son rôle très au sérieux ».  Une maman : « C’est un grand moment d’émotion. Nous ne pensions pas qu’il serait élu. C’est un grand cadeau pour moi. Nous sommes très heureux de le voir avec son écharpe tricolore. Ses frères et sœurs sont là. »  Un grand-père : « Quand notre petit-fils s’est présenté, nous avons été très émus. Nous sommes très, très heureux qu’il se soit lancé dans cette aventure. Il fait partie de la commission solidarité. Il nous a beaucoup parlé de la journée passée à Champagneux, de ce qu’il souhaite faire pour Vénissieux… On est très étonnés par son sérieux. »

 

 Michèle Picard s’adressait aux enfants : « Restez vous-mêmes, avec vos caractères, avec vos sensibilités, ne vous laissez pas impressionner par le cadre, ni par votre fonction. Restez vous-mêmes, avec vos idées, avec votre imagination, avec vos espoirs, avec ce qui vous met en colère et que vous aimeriez changer, avec ce que vous appréciez et que vous aimeriez renforcer. »

 

 

Alors qu’un film préparé par Charles Salignat (direction de la Communication), rendait compte des grandes étapes de l’élection et de la journée d’intégration à Champagneux, le maire rappelait à quel point cette campagne a été riche. Les 307 candidats -dont 163 filles- de tous les groupes scolaires publics et privé de Vénissieux, ont déjà accumulé une belle expérience démocratique : « Ils ont mené leur première campagne, proposé leur candidature, élaboré une profession de foi, communiqué, débattu, créé leurs affiches. Au-delà même du calendrier électoral, ils ont appris à vaincre leur propre timidité, à s’exprimer devant un groupe, à argumenter, à convaincre, à tenir compte aussi des recommandations des autres. » Ce qui attend les enfants tout au long de cette année ? « Un travail sérieux et convivial, car les§ deux ne sont pas antinomiques. » 

Michèle Picard remerciait également l’inspection d’académie et les équipes éducatives, qui se sont impliquées avec « force et générosité »  dans ce projet de conseil municipal d’enfants : « Tous ont plus que joué le jeu, ils ont été des acteurs incontournables de ce nouvel espace démocratique, au même titre que les parents, sans lesquels rien n’aurait été possible. »
Trois commissions sont en place : l’école et les loisirs, la solidarité et l’environnement. Elles se réuniront le 5 décembre, pour une première séance de concertation et de réflexion. Mais les enfants ont déjà travaillé et pour chaque commission, une fille et un garçon ont rapporté les sujets sur lesquels ils ont des propositions à faire. Sur la solidarité, ils souhaiteraient apporter de l’aide au pays pauvres, qu’ils y ait plus de solidarité dans les écoles et davantage de respect entre les enfants, construire une maison pour les plus démunis, un abri pour les Sans domicile Fixe. Ils aimeraient aussi aider les enfants qui ne partent pas en vacances, proposer des activités de loisirs dans les hôpitaux. La commission environnement a elle aussi listé des sujets sur lesquels travailler : réduire les crottes de chiens et de pigeons dans les rues et le béton dans la ville. Puis les enfants rappelaient à l’ordre les adultes : arrêtez de jeter vos mégots de cigarettes, de nourrir les pigeons. Ils pensent aussi qu’il faudrait davantage de poubelles dans les rues et baisser les prix des voitures électriques. Quant aux représentants de la commission école et loisirs, ils ont déjà proposé davantage de jeux dans les parcs, de refaire les façades de certaines écoles et plaident pour « plus de directeurs » dans les écoles !

 

En valorisant votre travail, vous valorisez votre ville et tous les habitants de notre commune vous en seront reconnaissants », leur lançait encore le maire. Avant de partager le jus de fruit de l’amitié avec les élus, leurs familles, les enfants posaient avec le maire pour une photo de groupe. Chacun a reçu un sac à dos, empli de cadeaux : livres, agenda, tee-shirt, stylo…

Une pensée sur “Conseil municipal d’enfants : les jeunes élus ont reçu leur écharpe tricolore

  • 13 mars 2014 à 11 h 56 min
    Permalink

    SOLEN C EST LA MEILLEUR OK

  • 13 mars 2014 à 11 h 56 min
    Permalink

    SOLEN C EST LA MEILLEUR OK

  • 13 mars 2014 à 11 h 56 min
    Permalink

    SOLEN C EST LA MEILLEUR OK

  • 13 mars 2014 à 11 h 56 min
    Permalink

    SOLEN C EST LA MEILLEUR OK

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *