Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

Quand les seniors se jettent à l’eau

Pour acquérir les bases de l’informatique, une petite dizaine de retraités ont débuté à la médiathèque une formation de cinq séances de trois heures.

Ils étaient une petite dizaine de retraités, ce jeudi matin, à débuter à la médiathèque Lucie-Aubrac une formation de cinq séances de trois heures pour acquérir les bases de l’informatique. Au programme : la découverte de l’ordinateur, de son interface et de la messagerie électronique. La formation a lieu en partenariat avec l’Office municipal des retraités.

Roland, 63 ans, est venu pour “découvrir et comprendre ce qui se cache derrière les termes techniques”. Cet ancien technicien qui travaillait dans l’automobile possède un ordinateur chez lui. “J’aimerais m’en servir pour communiquer par mail avec les copains, gérer mes photos et écouter de la musique. J’y arrive un peu, mais c’est compliqué. Il faudrait que je revoie les bases”, confie-t-il.

À 68 ans, Robert voudrait apprendre à se servir d’une clef USB pour écouter de la musique dans sa voiture ou sur une chaîne hi-fi. Peu attiré par les réseaux sociaux qu’il considère comme “dangereux”, il espère pouvoir converser en vidéo avec des proches qui résident à Madagascar, et réserver ses voyages par internet.

Suzanne, pour sa part, ne possède pas d’ordinateur. “Je n’en ai pas car je ne sais pas m’en servir. Face à mes enfants, c’est un peu la honte”, sourit-elle, en évoquant “cet objet bizarre qu’il va falloir apprivoiser”.

Élisabeth, qui totalise “plus de 80 ans”, n’a pas non plus d’ordinateur. “Je n’y connais rien. Alors comme mes enfants n’ont pas le temps de m’expliquer, il faut bien que je me mette dans le coup si je veux voir leurs photos !”, explique-t-elle avant de regretter que “les banques et les administrations nous poussent à utiliser internet”.

À l’issue de cette première séance, tous se disent enchantés et veulent poursuivre leurs efforts. “J’ai un peu mal à la tête, mais c’était vraiment très intéressant”, résume Roland.

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez également

Express

“Ciociari”, ainsi nomme-t-on les habitants de la région située entre Rome et Naples, dans la chaîne des Apennins. Une région d’où ont migré la...

Express

Dans le cadre du projet Plateau Fertile, les associations Graines de Bio-Divers-Cité et Le Passe-Jardins vont créer un espace écologique sur un terrain de...

Express

– Anatole-France – Paul-Langevin : permanence mardi 5 mars à 18h30, en salle n°2 de la Maison des fêtes et des familles (20, avenue...

Express

Depuis le 1er janvier 2024 et conformément à l’évolution réglementaire, les marchés forains organisés à Vénissieux présentent de nouvelles règles de gestion des déchets....

Express

Des vestiges gallo-romains à l’immigration, en passant par les rosiéristes, la Résistance, la Déportation, les usines et les luttes ouvrières, Vénissieux est une ville...