Cantines fermées : « On ne fait pas grève pour le plaisir d’embêter les gens »

Même s’il a tendance à se « tasser », le mouvement de grève dans les cantines de Vénissieux, entamé en avril pour contester le projet de loi El Khomri, a perturbé de nombreux restaurants scolaires. Nadera Hamitouche, responsable CGT des Atsem de Vénissieux, explique les raisons de cette mobilisation des agents territoriaux.

Lire la suite