Il y a 75 ans, le sauvetage des enfants juifs du camp de Vénissieux

En France, la plus exceptionnelle action collective de sauvetage d’adultes et d’enfants juifs de la Seconde Guerre mondiale s’est déroulée à Vénissieux, en août 1942 : 471 internés, dont 108 enfants, furent sauvés des camps de la mort.

Lire la suite

“Actes de guerre” à Paris : Michèle Picard exprime colère et solidarité

Après les “actes de guerre” qui ont touché Paris et l’Île de France vendredi soir, le maire de Vénissieux exprime sa solidarité envers les victimes et dit sa confiance dans la solidité des fondations de la République. “Dans l’union, la France restera debout et saura défendre ses idéaux et ses valeurs contre l’ignominie”, assure Michèle Picard.

Lire la suite

Un chêne vert pour perpétuer la mémoire de Guy Fischer

Il y avait une foule considérable, samedi devant l’hôtel de ville, pour assister à la plantation d’un chêne vert en hommage à Guy Fischer, décédé il y a un an. D’une taille imposante, l’arbre a trouvé place tout près de l’arbre de la laïcité… un symbole que le sénateur aurait évidemment apprécié.

Lire la suite

Une conférence, mardi, sur le Burkina Faso : “Un défi pour le devenir démocratique africain ?”

Installé depuis 2012 au Burkina Faso, Yann Roustan a fondé une association franco-burkinabée, Todima Gulmu. Mardi à Vénissieux, il invite à une soirée sur l’actualité au Burkina Faso, afin de donner des clés pour comprendre l’actualité du “pays des hommes intègres”.

Lire la suite

Avec le MAN, une quinzaine pour réfléchir aux liens entre climat et guerre

Ce lundi 21 septembre commence la 4e quinzaine de la non-violence et de la paix que le Mouvement pour une alternative non-violente (MAN) organise dans l’agglomération lyonnaise, avec de nombreux partenaires tels que la Région Rhône-Alpes, Peuples solidaires, la Ville de Vénissieux, l’Espace Pandora, le Mouvement Colibris, etc.

Lire la suite

Migrants, Métropole, Mutualisations… la rentrée très politique de Michèle Picard

“Solidaire, Vénissieux s’inscrira dans le dispositif d’accueil des réfugiés, sans discrimination religieuse, au nom de principes républicains indivisibles”, déclare le maire, Michèle Picard. À propos du pacte de cohérence en discussion avec la Métropole, elle assure : “Je ne suis pas opposée a priori à certaines délégations de compétences ou mutualisations, mais réduire les communes à une chambre d’enregistrement serait un contresens.”

Lire la suite