Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Express

Brûlage à l’air libre, c’est non !

Le brûlage à l’air libre des végétaux fait l’objet d’un cadre légal qui a été récemment renforcé. Cette pratique est strictement interdite. Les contrevenants s’exposent à une amende pouvant aller jusqu’à plusieurs centaines d’euros.

En plus d’être dangereuse du fait des risques d’incendies, elle est en effet extrêmement polluante. Saviez-vous que brûler 50 kg de déchets verts émet autant de particules que 14 000 km parcourus avec une voiture récente ou 12 mois de chauffage d’une maison avec une chaudière au fioul performante ?

Des méthodes alternatives existent, à commencer par l’utilisation des déchetteries communautaires pour se débarrasser de ses déchets végétaux. On peut avoir aussi recours au compostage individuel pour produire un engrais de qualité, ou encore au paillage, une technique qui consiste à recouvrir les plantations et le sol de déchets organiques broyés pour le nourrir et le protéger.

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez également

Sports

La lanceuse de disque, qui s'entraîne au parc de Parilly, aura l'honneur de porter le drapeau tricolore, le 26 juillet, lors de la cérémonie...

Actus

Une partie de l’exécutif métropolitain était à Vénissieux, le 10 juillet, pour présenter la nouvelle édition du dispositif « Quartiers d’été », qui se...

Culture

Les Fêtes escales commencent vendredi : trois jours de musique gratuite avec notamment Georgio et l'ONB. Toute la programmation et des conseils pratiques pour...

Infos commerces

Des plats à tarifs modérés, adaptés aux goûts des clients et livrés à domicile : c'est le concept que lance le jeune cuisinier vénissian...

Histoire / Mag

Elles s’ouvraient, béantes, comme des plaies à travers le paysage. Pourtant, elles furent bien utiles, que ce soit au début du XIXe siècle ou...