Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

Prix du carburant : les stations TotalEnergies victimes de leur succès

Entre la remise gouvernementale et la ristourne du groupe pétrolier, les automobilistes peuvent économiser 50 centimes d’euro par litre chez TotalEnergies. Les stations de l’enseigne française peinent à contenter la demande.

A Vénissieux, le Relais Perrière est resté à sec pendant quatre jours.

Prises d’assaut depuis la rentrée, les 3 500 stations-service TotalEnergies implantées en France rencontrent un franc succès. À tel point que certaines se sont rapidement retrouvées à sec.

Cet engouement des automobilistes s’explique aisément : depuis le 1er septembre, ils peuvent bénéficier d’une réduction de 50 centimes d’euros sur le prix au litre. À la remise gouvernementale sur les prix des carburants, passée de 18 à 30 centimes en début de mois, s’est ajouté le « coup de pouce » de la compagnie multi-énergies française. Du 1er septembre au 31 octobre, TotalEnergies baisse le prix de ses carburants de 20 centimes par litre. À titre d’exemple, le conducteur d’une Peugeot 208 économise ainsi 22 euros sur un plein de 44 litres d’essence.

Depuis le début du mois, les gérants de stations-service attendent chaque livraison de carburant avec impatience.

Au Relais Perrière, route de Corbas, les cônes orange et les housses de pistolet « hors service » déployés pendant quatre jours devant les quatre pompes ont invité les usagers à faire demi-tour. « On était en rupture de stock depuis dimanche 11 septembre, indique la gérante de cette petite station qui alimente principalement les véhicules professionnels. Cette situation est vraiment exceptionnelle. Les livraisons de carburant ne suivent pas la demande. On a vécu deux semaines compliquées. »

Jeudi 15 septembre, vers 11 heures, un camion-citerne vient enfin remplir les six cuves de 6 000 litres de précieux liquide. « Tout le monde est content de me voir, aujourd’hui », sourit le chauffeur-livreur.

L’aide de 50 centimes maintenue jusqu’au 31 octobre

« C’est une station calme mais on va avoir un monde fou pendant une semaine, » anticipe la gérante, quelques instants avant de remettre en fonction le totem des prix. Les chiffres affichés sont particulièrement attractifs : 1,346 euro pour un litre de SP95-E10 et 1,625 euro le litre de Gazole. C’est entre 4 et 5 % moins cher que la station de l’hypermarché Carrefour Vénissieux, pourtant très compétitive.

Avec la remise de 50 centimes, les ruptures de stock guettent les stations-service TotalEnergies.

Toutes les stations du groupe ne sont pas approvisionnées de la même façon. Contactée à ce sujet, la direction n’a pas précisé sa politique de priorisation. À deux kilomètres de là, sur le boulevard Yves-Farge qui sépare Vénissieux et Saint-Fons, une autre station-essence TotalEnergies pratique des prix identiques. La fréquentation ne désemplit pas. Les automobilistes préfèrent faire la queue ici plutôt que de se servir en vitesse chez Agip, 200 mètres plus haut : le chien à six pattes propose son carburant plus cher. « On a été livrés deux fois cette semaine, lundi 12 septembre et ce matin (jeudi, ndlr), assure le salarié. Il n’y a pas de pénurie d’essence, c’est juste un problème d’approvisionnement. »

Les consommateurs pourront bénéficier de cette ristourne de 50 centimes jusqu’au 31 octobre. Du 1er novembre au 31 décembre, l’État et TotalEnergies réduiront la voilure. L’aide du gouvernement passera de 30 à 10 centimes. Le groupe pétrolier, qui a enregistré un bénéfice net record de 5,7 milliards de dollars au deuxième trimestre 2022, diminuera son « effort » de moitié. Sa réduction passera de 20 à 10 centimes.

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez également

Actus

A compter de ce vendredi 14 octobre, certains véhicules professionnels auront un accès prioritaire dans six stations-services du Rhône. L’arrêté préfectoral de jeudi soir...