Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Express

Moustiques tigres : sus à l’envahisseur


Le combat contre l’envahisseur ailé est l’affaire de chacun, insiste-t-on à l’Entente interdépartementale de démoustication (EID).

Chaque année, les moustiques tigres envahissent un peu plus notre espace vital. Petits, silencieux, malins et voraces, ils piquent principalement la journée et se cachent la nuit. Une fois qu’ils ont colonisé un territoire, on les reconnaît autant à leur robe noire et tigrée qu’aux boutons qu’ils laissent sur la peau. Ils transportent et transmettent parfois la dengue, le chikungunya ou le virus Zika, mais pas le Covid-19. La femelle, qui peut pondre jusqu’à cinq fois dans sa vie — 150 œufs à chaque fois —, se nourrit de votre sang pour les porter à maturité. Une fois éclos, les moustiques tigres vivront alors un mois environ, le temps de papillonner jusqu’à cent mètres de leurs lieux de naissance et de franchir allègrement clôtures, bosquets et vitres ouvertes. Certains d’entre eux voyageront aussi en voiture, en train ou en avion, ce qui explique la prolifération de l’espèce le long des grands axes routiers.

Le combat contre l’envahisseur ailé est donc l’affaire de chacun. « Même lorsque les gens sont envahis, il est toujours possible de limiter les nuisances et d’éviter une croissance exponentielle des populations, insiste-t-on à l’Entente interdépartementale de démoustication (EID). Le principe de base, c’est de faire la chasse aux eaux stagnantes dans son jardin, sur sa terrasse ou dans sa cour. Il faut surveiller avaleurs d’eaux pluviales, soucoupes, vases, bidons, pneus, coupelles sous les pots de fleurs et autres bâches… Le moustique tigre ne colonise pas les mares, les étangs, les flaques ou les fossés. C’est bien l’habitat humain qui l’attire. »

Plus d’infos sur eid-rhonealpes.com ou sur www.venissieux.fr

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez également

Actus

L'ancien député-maire de Vénissieux exhorte la gauche et particulièrement son ancien parti, le PCF, à s'engager dans un "aggiornamento". Sous peine de disparaître.

Focus

Jour de fête pour le hand avec des retrouvailles entre les joueurs du VHB 2022 et ceux du HBV 85, qui avaient réussi le...

Actus

À l'initiative du conseil de quartier et de nombreuses associations, le Centre était en fête samedi, pour un beau succès d'affluence sur les places...

Actus

Des places Léon-Sublet et Henri-Barbusse requalifiées, et un redéploiement commercial pensé avec la Métropole : à moyen terme, le centre de Vénissieux est appelé...

Express

Il est désormais possible s'inscrire à l'opération Tranquillité vacances via une plateforme commune aux services de police et de gendarmerie.