Logement social : Alliade Habitat ne répond plus

Depuis plusieurs semaines, les locataires d’Alliade Habitat ont toutes les peines du monde à entrer en contact avec leur bailleur.

« Désolé, nous ne pouvons pas donner suite à votre demande car actuellement tous nos agents sont en ligne… ». Invariablement, voilà ce que les locataires d’Alliade habitat entendent quand ils composent le 04 72 89 22 22. Mohamed Hadjarab, résident de la Tour 6 de la rue Komarov, enrage littéralement : « Vous vous rendez compte ! On fait comment pour signaler un problème ? C’est totalement inadmissible ! Encore une fois on est traité comme des locataires de seconde zone ! ».

Le problème ne date pas de quelques jours. Alliade Habitat est difficilement joignable depuis la rentrée de septembre. Et avec l’arrivée de la saison froide, des problèmes de chauffage, de plomberie… la saturation est devenue quasi totale. « On rencontre de vraies difficultés », admet la responsable des relations presse. Avant de préciser : « Cet été Alliade Habitat a fusionné avec Cité nouvelle, un bailleur de la Loire. Notre parc est passé à 55 000 logements, ce qui représente 130 000 locataires. Or notre numéro contact ne peut pas réceptionner plus de 30 appels à la fois. On est donc très rapidement débordé. Nous nous sommes rapprochés d’Orange, mais l’opérateur télécoms invoque une pénurie de composants électroniques, il ne pourra intervenir qu’au mois de janvier. »

Alliade Habitat en est donc réduit à proposer des pis-aller. Pour éviter des temps d’attente trop longs, un système de rappel dit « call back » a été mis en place. Sur Internet, des formulaires préremplis sont censés accélérer les démarches. Mais comme le reconnaît la chargée de communication, « nombre de nos locataires sont des seniors pas forcément à l’aise avec l’informatique ». L’accueil physique dans les agences a été amélioré avec la mise en place de « bornes d’autonomie ». Sauf qu’une majorité de ces agences est fermée en raison de la crise sanitaire. Il faut aller au siège dans le 7e arrondissement ou à Bron pour pouvoir entrer en contact avec le bailleur. Quant à l’agence de Vénissieux, elle a fermé depuis plusieurs années.

« Un courrier va partir dans quelques jours pour informer nos locataires de ces difficultés et présenter les différentes options alternatives que nous avons mises en place », annonce l’attachée de presse. Et lorsque l’on s’étonne d’une information aussi tardive, elle ajoute : « Nous avons conscience qu’il s’agit d’une situation pénible, mais je vous assure que Alliade Habitat fait le maximum. » Pas sûr que les locataires partagent cet avis.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *