Lou et Aëwen, champions de France de danse sportive à 11 ans

Licenciés du club vénissian LMDS, Aëwen Puillet et Lou Charasson sont devenus champions de France en catégorie juvénile, confirmant un premier titre national obtenu il y a deux ans.

Christophe Rey, l’enseignant, n’est presque pas surpris du titre de champion de France obtenu, le 16 octobre à Vichy, par Aëwen Puillet et Lou Charasson – 22 ans à eux deux – en catégorie juvénile 2, les moins de 12 ans. « En 2019, ils s’étaient déjà imposés en combiné danses standard et latine à Paris, et l’an dernier, entre un confinement et un déconfinement, ils avaient obtenu la 5e place d’un championnat de France disputé sans public à Bourg-en-Bresse. Les réglages effectués depuis, ainsi qu’une préparation spécifique – on a fait appel à une prof espagnole qui est venue apporter ses compétences aux danseurs du club – ont encore amélioré le volume et la qualité des danses en standard de Lou et Aëwen. »
Et cela s’est vu à Vichy ! Sur les cinq danses qui étaient au programme (valse anglaise, tango, slow-fox, valse viennoise et quick step), le duo vénissian a obtenu 42 premières places sur 45 notes. Presque un carton plein.

Deux grands rendez-vous

Encore à l’école primaire, Aëwen et Lou vont pouvoir peaufiner leurs entraînements, notamment durant cette période de congés. « Pas question de les laisser dormir sur leurs lauriers, prévient Christophe. Le 6 novembre, ils vont prendre part à Marseille, aux championnats de France en danse latine, et un mois plus tard, le 4 décembre à Reims, ils s’attaqueront au combiné qui compte dix danses en standard et en latine. »
L’entraîneur veille toutefois à ne pas trop tirer sur la corde. « À ces âges, la récupération est primordiale, ce ne sont pas des adultes capables d’ingurgiter des heures et des heures de travail sur les parquets. »
En janvier prochain, Lou et Aëwen passeront dans la catégorie supérieure, celle des juniors de 12 à 15 ans. « Ils n’auront pas encore 12 ans, précise Christophe. Vu qu’ils sont nés en août, ils seront en quelque sorte surclassés et deviendront les plus jeunes concurrents de cette catégorie. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *