Chez Antirouille, on apprend aux enfants « les choses de la vie »

Depuis une trentaine d’années, l’association Antirouille prend en charge les enfant de 6 à 15 ans pour les aider à acquérir les savoirs de base. L’animation y est essentiellement assurée par des gens du quartier, et par les parents.

C’est une association qui existe « depuis au moins les années quatre-vingt-dix » selon sa présidente, Sophia Brikh, bénévole dans la structure depuis une dizaine d’années. Son objectif ? Transmettre des savoirs aux enfants qui viennent des quartiers du Charéard, de Max-Barel ou de Pasteur. L’animation est essentiellement assurée par des gens du quartier : des mamans, des nourrices, des retraités. Ou même des adolescents qui ne demandent pas mieux que d’aider leurs cadets à comprendre leurs cours ou à faire leurs devoirs. Cette maman qui vient d’inscrire son petit garçon de neuf ans, en délicatesse avec les divisions, ne se privera pas de leurs services.

« Quand on inscrit son enfant chez nous, ce n’est pas pour le mettre dans un centre de loisirs, reprend Sophia Brik. Les enfants font le ménage, cuisinent pour le goûter du midi. Ils se battent même parfois pour passer le balai ! Nous avons vraiment à cœur de développer les notions d’entraide, du respect de chacun, tout cela dans une ambiance familiale. Par exemple, les parents sont invités, quand ils le peuvent, à animer des ateliers sur des sujets de leurs choix. » Avec une telle énergie à disposition, on ne s’étonnera pas de voir moult activités au programme : menuiserie, jardinage, cuisine, bricolage, confection de bijoux, couture, danse… Entre autres.

Une ombre passe… Celle de l’ancienne présidente, Jeannine Poli, décédée en juin. « Son empreinte est partout, confie Sophia Brik. C’était typiquement la bénévole qui donne son âme à l’association. Elle était sévère, mais avait toujours des bonbons dans son sac à main. À 80 ans, elle avait toujours la pêche, elle était la lumière et l’énergie de l’association. » Pour lui rendre hommage, les bénévoles devraient planter un arbre au printemps dans le jardin de l’association.

Pour l’heure, les inscriptions ont repris et Antirouille accueille une vingtaine d’enfants, notamment tous les mercredis après-midi. L’effectif pourrait augmenter de moitié. « On leur apprend à s’entraider, à se respecter. En un mot, on leur apprend les choses de la vie », conclut Sophia Brikh.

Accueil des enfants les mercredis de 13h45 à 16h45, certains samedis et pendant les vacances scolaires en fonction des possibilités. Contact au 06 49 85 59 84 ou en écrivant à s.brikh@ville-venissieux.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *