Un Vénissian remporte le concours de poésie de la RATP

Un jeune poète Vénissian, amateur de bons mots et de grands mets. Amaury, 14 ans et scolarisé au collège Saint-Louis de la Guillotière, a remporté cet été la 7e édition du Grand Prix Poésie, organisé par la RATP. Ouverte aux participations du 29 mars au 2 mai, cette édition, présidée par Vincent Delerm, a recueilli près de 10 000 poèmes.

« Inspiré par sa région, haut lieu de la gastronomie, Amaury fait tinter les casseroles, crisser les tables en inox et pétrir la pâte, dans l’ambiance énergique des cuisines d’un restaurant, a apprécié le jury de la RATP. Un poème aux sonorités musicales et au rythme enlevé. »

Ainsi, le poème d’Amaury a été choisi pour être affiché deux mois durant dans Paris. Il a gagné par ailleurs un recueil et une tablette. Mais surtout, il a pu partir à la rencontre du double chef étoilé Christophe Roure, qui avait inspiré son texte, intitulé « Brigade du Neuvième Art ». « Amaury en est reparti des étoiles pleins les yeux, avec un livre dédicacé du chef et la promesse de venir déguster les plats cet automne ou cet hiver dans la cuisine, explique la famille du jeune poète. Une place privilégiée puisque cela permettra à Amaury d’observer les gestes nécessaires à la préparation de son plat. »

Brigade du Neuvième Art

L’un tranche un rutabaga
Couteau aiguisé, marbré de dessins
Table en inox
Ambiance concentrée
Y’a du bruit dans la cuisine
Les casseroles chantent
L’autre pétrit la pâte brisée d’une seule main
Une sauce, de l’ail
Un tour de moulin, un coup de torchon
La table est dressée
Repas collectif avant le service.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *