Honoré, le football féminin veut franchir un cap au VFC

Le pôle féminin du Vénissieux FC a séduit le jury de l’appel à projets sports solidaires, lancé par la Métropole.

L’information et la récompense ont assurément réjoui la Ville – ambassadrice de la pratique du sport pour tous, notamment en direction des féminines – mais également la section de foot féminin vénissiane dirigée par Sif El Islam Ghediri. En effet, pour avoir pris part à « l‘appel à projets sports solidaires », en faveur de l’inclusion sociale des jeunes et du sport féminin, pour un budget total de 222 052 euros, un concours proposé par la Métropole de Lyon voilà quatre mois, le pôle féminin du Vénissieux FC a été sélectionné parmi quarante-trois autres projets de l’agglomération.

Son objectif de promouvoir la pratique féminine avec l’aide la Direction des sports de Vénissieux a convaincu le jury qui lui a octroyé un prix de 8 000 euros. « On s’est appuyé sur les structures de la ville, a expliqué le responsable vénissian, notamment la Maison de quartier, et les équipements polyvalents jeunes, et diverses manifestations autour du ballon ont vu le jour, d’autres, comme un tournoi, sont prévues en septembre. On revient de loin, car on avait perdu la moitié de notre effectif en raison de la crise sanitaire, on s’est retrouvé avec une soixantaine de footballeuses… Heureusement, on a pu par la suite faire signer de nouvelles pratiquantes… On retrouve nos chiffres d’avant-Covid, c’est bon signe. »

Un pôle féminin expérimenté

Rappelons que le VFC s’est vu remettre, il y a quelques mois, le label Or par la Fédération française de football. Pour cela, il fallait répondre au « cahier des charges » : au moins vingt licenciées par catégorie, une référente, cinq femmes dans l’encadrement, organiser deux journées découverte et mettre en place une action avec le milieu scolaire. Autre information qui souligne l’hyperactivité du pôle féminin : la section sportive féminine qui prend appui sur les collèges Louis-Aragon, Elsa-Triolet et Paul-Éluard pourra accueillir une trentaine d’élèves à la rentrée. Et plus encore, les licences pour les filles ne dépasseront pas les 300 euros, de 250 euros pour les petites catégories à 280 euros pour les autres, notamment les seniors.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *