Des Vénissians participent à la chaîne de solidarité pour aider la Tunisie

La situation sanitaire inquiétante vécue par le peuple tunisien a fait réagir bien du monde : appel lancé à la diaspora tunisienne, relais assuré par le Conseil des Mosquées du Rhône, mais également participation d’associations vénissianes et multiplication d’initiatives privées…

De manière officielle et institutionnelle, c’est le Conseil des Mosquées du Rhône qui a lancé, en juin, une opération de collecte de dons pour envoyer entre autres une centaine de concentrateurs d’oxygène en Tunisie. Le pays tente en effet de faire face à une recrudescence inquiétante des cas de Covid-19. Une collecte a eu lieu vendredi 16 juillet dans les mosquées du Rhône, une autre est programmée le 23 juillet. La mobilisation se fait aussi à travers les réseaux sociaux et les radios communautaires associatives.

À Vénissieux, France 3 et Radio France rapportent que les docteurs Abdelmalik Khebbeb et Nejib Ayari, respectivement chef de service aux Portes du Sud et médecin généraliste à Vénissieux, en collaboration avec l’association nationale « Tunisiens des deux rives », « essaient de trouver un moyen positif et intéressant pour que les malades en Tunisie puissent rester à domicile et être soignés par les généralistes du pays, en envoyant par exemple des extracteurs d’oxygène afin de soulager les hôpitaux débordés. »

À Vénissieux encore, Amar Chebel, responsable de l’association de la Communauté algérienne de l’Est Lyonnais, et Béchir Khamassi de l’association des familles franco-maghrébines de Vénissieux, ont voulu exprimer leur solidarité auprès du peuple tunisien en organisant une collecte – uniquement des dons financiers – dans les locaux de leur association, pour ensuite la transmettre aux responsables du Conseil des mosquées du Rhône. « Nous avions prévu dans un premier temps récolter les dons, faire un appel à un transporteur, envoyer un conteneur de produits afin de répondre aux besoins en matériels des hôpitaux tunisiens, mais cela aurait été trop contraignant, fastidieux et long… Il valait mieux passer par une structure fédératrice, le Conseil des mosquées était la solution la plus cohérente. »

Permanences tous les jours de 14 heures à 18 heures
ACAEL : 1, rue Pierre-Dupont. Tél. : 06 63 81 83 93
AFFMV : 26, avenue Jean-Cagne. Tél. : 06 20 09 61 80

Rappel
– Confrontés à une flambée des cas de Covid-19, les hôpitaux tunisiens sont débordés. « Jeudi 15 juillet, on a enregistré 147 décès, mais on a déjà atteint les 200 décès par jour », a indiqué Yves Souteyrand, représentant de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) du pays, dans le reportage de TF1, soit 1000 décès en une semaine. Dans un pays de 12 millions d’habitants, c’est un chiffre très important. »

– Depuis le 11 juin, Tunis a lancé un appel à la diaspora tunisienne installée en France pour qu’elle contribue par des dons à soutenir le système de santé de son pays, qui s’est effondré sous l’effet du Covid. L’Ambassade de Tunisie en France exhorte les Tunisiens résidents en France à contribuer activement au soutien des établissements de santé en Tunisie à travers des dons en nature.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *