Il n’y aura pas de nouvelles élections municipales

Le recours déposé par M. Farid Ben Moussa pour l’annulation des élections municipales a été rejeté, mardi, par le tribunal administratif de Lyon.
Premier tour des élections municipales et métropolitaines, le 15 mars 2020, au bureau de vote Vaillant-Couturier.

Les conclusions du rapporteur public, prononcées le 2 février dernier, auguraient déjà d’un rejet des recours engagés par M. Farid Ben Moussa contre les scrutins municipaux et métropolitains des 15 mars et 28 juin derniers. La décision du tribunal administratif de Lyon, rendue hier, est venue le confirmer : il n’y aura pas de nouvelles élections à Vénissieux.

Toutes les protestations électorales de M. Ben Moussa, colistier d’Yves Blein, ont été rejetées, y compris celle qui demandait l’inéligibilité de Mme Michèle Picard.

« J’ai toujours été sereine dans ce dossier, a réagi le maire de Vénissieux. Aujourd’hui la justice me donne raison. L’équipe municipale est sérieuse, responsable et appliquée dans l’exercice de ses missions au service de la ville et des Vénissians. Rien ne nous détournera de l’essentiel. Nous restons pleinement mobilisés pour améliorer le quotidien des habitants confrontés à une crise sanitaire, économique et sociale sans précédent. »

M. Ben Moussa, de son côté, a déjà annoncé à plusieurs reprises qu’il n’en resterait pas là et qu’il entendait porter l’affaire devant le Conseil d’État.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *