Groupe scolaire Max-Barel : deux cas de Covid confirmés

École élémentaire Max-Barel. Photos d’archives Expressions – Raphaël Bert

Deux cas de Covid-19 ont été diagnostiqués ce week-end chez deux enfants scolarisés en moyenne section et en CP au groupe scolaire Max Barel. Une information transmise le 28 juin par la cellule d’astreinte d’urgence de l’Agence régionale de santé aux cadres de permanence de la Ville. Il s’agit de deux enfants de la même fratrie, testés positifs au Covid-19. Des élèves qui ne déjeunaient pas à la cantine et qui ne participaient pas aux activités périscolaires.

Par mesure de précaution, l’inspection académique a décidé la fermeture de ces deux classes à partir du 29 juin jusqu’à la fin de l’année scolaire. Accueillis en début de matinée par les représentants de l’Éducation nationale, certains parents d’élèves mécontents jugeaient que les gestes barrières n’étaient pas toujours respectés dans l’enceinte et à l’extérieur de l’établissement. Ils demandent la fermeture de l’école. Mais selon le protocole sanitaire national, une fermeture d’école n’intervient que si trois enfants de trois classes différentes sont diagnostiqués positifs.

Bien que les protocoles de désinfection et de distanciation soient de nouveau renforcés dans l’établissement, des parents ont souhaité retirer leurs enfants jusqu’à la rentrée de septembre, même s’ils ne côtoyaient pas les deux petits. Il a été demandé à l’entourage des deux écoliers de se faire dépister : famille, camarades de classe, enseignants, agents de la ville, etc. Les familles se sentent laissées « un peu seules». « Le médecin nous a dit de faire des tests, mais sans nous donner plus d’information », explique une maman.

Du coté de la Ville de Vénissieux, trois agents municipaux ont été immédiatement placés en quatorzaine. Selon nos informations, les enseignants des enfants sont également mis à l’isolement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *