Michèle Picard réélue maire

Portée par l’union de la gauche et des écologistes, Michèle Picard remporte un 3e scrutin consécutif après ses victoires de 2014 et de 2015. Le nouveau conseil municipal s’installera ce samedi 4 juillet pour élire le maire et ses adjoints.

Dans un contexte abstentionniste historiquement haut en France pour un second tour d’élections municipales (58,4 %), à peine plus d’un quart des électeurs vénissians est allé voter le dimanche 28 juin. Il faudra s’interroger sur les raisons profondes d’une telle désaffection des urnes. La décrue de l’épidémie et les conditions sanitaires renforcées mises en place dans les bureaux de vote laissaient pourtant espérer un rebond, au moins léger, de la participation observée au premier tour. Il n’en a rien été. L’abstention a encore progressé de trois points par rapport au 15 mars.

Au moment de la proclamation des résultats dimanche soir dans la salle du conseil municipal, avant même de livrer son analyse du scrutin, Michèle Picard a insisté sur cette crise civique. « Nul ne peut nier le péril et la menace que cela représente pour la démocratie dans notre pays, a déclaré la candidate fraîchement réélue. Chaque parti attaché à la République doit s’interroger et mettre tout en œuvre pour ramener les électeurs vers les urnes, les débats d’idées et les centres de décision. »

328 voix d’avance sur Yves Blein

Déjà en tête au premier tour, renforcée par une fusion avec les écologistes, la liste de la gauche rassemblée conduite par Michèle Picard s’est logiquement imposée au terme de ce second tour. Elle obtient 2 945 voix (40,02 %), devant la liste du député En Marche Yves Blein qui récolte 2 617 voix (35,57 %). En 3e position, le candidat de la droite, Christophe Girard, recueille 1 231 voix (16,73 %), moitié moins que pour la précédente élection municipale. Le représentant du Rassemblement national, Damien Monchau, ferme la marche avec 565 voix (7,68 %), soit un recul de cinq points sur son score de 2015. C’est le seul candidat à régresser par rapport au premier tour, il perd près de 300 voix. Il y a bien longtemps que l’extrême droite n’avait réalisé une performance aussi faible dans un scrutin municipal à Vénissieux.

Le duel annoncé entre Michèle Picard et Yves Blein a été légèrement plus serré que ne laissaient présager les résultats du premier tour et les fusions conclues dans l’entre-deux tours. Le maire sortant a progressé d’un peu plus de 600 voix, tandis que le député en a gagné près de 900.
Si Michèle Picard l’emporte dans 22 des 29 bureaux de vote (avec des pointes à 48 % à « Maison du Peuple » et « Henri-Raynaud »), Yves Blein réalise en effet des scores inédits dépassant les 50 % dans quatre bureaux, avec un maximum de 65 % atteint à « Paul-Langevin », où il parvient à doubler le nombre de voix obtenues au premier tour.

35 élus sur 49 pour la majorité

Entourée de ses colistiers et partisans dimanche soir à l’hôtel de ville, Michèle Picard a « remercié les Vénissianes et Vénissians qui ont voté et accordé leur confiance à la liste des forces de gauche et écologistes rassemblés », ajoutant que la nouvelle équipe municipale « restera soudée et solidaire pour servir l’intérêt général et des politiques humaines qui ne laisseront personne sur le nord de la route ».

Le nouveau conseil municipal issu des urnes s’installera ce samedi 4 juillet pour élire le maire et ses adjoints. Sur les 49 sièges, la majorité en occupera 35, la liste d’Yves Blein neuf, celle de Christophe Girard quatre, tandis que Damien Monchau sera l’unique élu de Rassemblement national.


RÉSULTATS DU SECOND TOUR DE L’ÉLECTION MUNICIPALE À VÉNISSIEUX

Inscrits : 29 757
Votants : 7616
Blancs :121
Nuls : 137
Exprimés : 7358
Taux de participation : 25,6 %

Michèle Picard (Les Vénissians rassemblés pour une ville humaine, écologique, solidaire et citoyenne) : 40,02 % (2945 voix)

Yves Blein (Nous Vénissieux) : 35,57 % (2617 voix)

Christiophe Girard (La République partout pour tous) : 16,73 % (1231 voix)

Damien Monchau (Le Rassemblement vénissian) : 7,68 % (565 voix)

Une pensée sur “Michèle Picard réélue maire

  • 30 juin 2020 à 11 h 27 min
    Permalink

    Bravo Michèle Picard et ton équipe venissieux reste à gauche, n’en déplaise à certains venissieux la belle la rebelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *