Solidarité : Audrey Sauvajon et l’association « La tête haute » récompensées

C’est une distinction qui en dit long. À la mi-janvier, Audrey Sauvajon, la maman du jeune Marin — agressé sauvagement en novembre 2016 pour avoir voulu défendre un couple qui s’embrassait —, a reçu le Prix de la solidarité du magazine Version Femina. Chaque année depuis 19 ans, le journal, ajouté comme supplément à plus d’une trentaine de quotidiens régionaux en France, décerne son prix à « des associations fondées par des femmes remarquables et présentées par nos partenaires de la presse quotidienne régionale ». Audrey Sauvajon remporte ainsi le premier prix, doté de 10 000 €, pour la création de l’association La tête haute.

« Cette victoire, c’est avant tout la vôtre, vous qui êtes depuis si longtemps aux côtés de Marin et de ses proches. Mais au-delà de son combat, vous avez su voir plus loin, à l’image de mon fils vous vous êtes engagés pour aider les autres, a-t-elle réagi sur la page Facebook de l’association, suivie par plus de 200 000 personnes. Je souhaite aujourd’hui vous remercier pour nos échanges (qu’ils soient virtuels ou pas) qui me nourrissent chaque jour. »

Après avoir accompagné Marin et sa famille en médiatisant leur combat et en récoltant des fonds, l’association vient désormais en aide aux personnes cérébrolésées. Elle met notamment à leur disposition un Coffret d’aide aux patients (CAP), conçu pour « apaiser la victime et aider sa famille à établir une communication avec lui ». Ce CAP a également pour objectif « d’encourager la neuroplasticité cérébrale dans la phase complexe de reprise de conscience de soi ». Dans un autre registre, l’association a décerné en novembre dernier le premier prix Marin à des jeunes Iséroises qui avaient protégé une femme battue.
En avril 2019, Audrey Sauvajon avait publié aux éditions Flammarion « La tête haute » un livre qui retrace l’incroyable combat qu’elle a mené avec ses proches pour soutenir son fils.

> Plus d’informations sur www.latetehaute.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *