Vénissieux plus que jamais terre de foot

Trois labels décernés au VFC, un nouveau terrain inauguré, et la consécration des classes sportives ouvertes aux Minguettes depuis la rentrée : le président de la FFF était à Vénissieux, le 11 décembre, pour saluer « un travail remarquable ».

Houssem Aouar, le grand espoir de l’OL et Noël Le Graët, président de la FFF, étaient les invités d’honneur de cette journée particulière, tout entière dédiée au football

Si Noël Le Graët n’a pas sur le Plateau la popularité d’un Zinedine Zidane ou d’un Karim Benzema, la venue du président de la Fédération française de football aux Minguettes, le 11 décembre dernier, n’en était pas moins un véritable événement. D’autant que le patron de la FFF n’était pas là pour une simple visite de courtoisie. Son programme était des plus chargés : inauguration du nouveau terrain de futsal du collège Elsa-Triolet ; inauguration des classes foot proposées par ce même établissement et les deux autres collèges des Minguettes (Paul-Éluard et Jules-Michelet) ; et pour finir remise de plusieurs labels d’excellence au VFC pour sa politique sportive en faveur des jeunes, des pratiquantes féminines et du développement du futsal. Ouf !
« C’est un travail remarquable qui s’inscrit dans la politique de la FFF », a observé Noël Le Graët, qui a mis en exergue les classes sportives ouvertes depuis la rentrée dans les trois collèges des Minguettes : « Ce concept s’adresse aux élèves de la 6e à la 3e, il est à la fois dédié au football et au futsal, et il concerne aussi les filles, je crois que c’est unique en France. J’imagine la somme d’énergie qu’il vous a fallu déployer, vous tous, pour arriver à un tel résultat. Vous avez mes compliments et ceux de la fédération ».
Pascal Parent, nouveau président de la ligue Auvergne Rhône-Alpes de football n’était pas en reste, soulignant « la cohérence du projet grâce aux partenariats tissés entre la ligue, le District de Lyon et du Rhône, l’Éducation Nationale, la Métropole et la Ville de Vénissieux ».

Une centaine d’élèves dans les trois sections sportives

Houssem Aouar a pu tester sa popularité auprès des jeunes joueurs du VFC

Une centaine d’élèves sont aujourd’hui scolarisés dans ces sportives à horaires aménagés. Et les effectifs devraient grimper puisque le dispositif pourrait bientôt intégrer le collège Aragon. Avant de s’étendre à des lycées.
Avec la création d’un terrain de futsal extérieur (eh oui, cela existe !) dans l’enceinte du collège Elsa-Triolet, les jeunes pratiquants disposent d’un nouvel outil de qualité pour s’entraîner. C’est Houssem Aouar, le jeune et talentueux milieu de terrain de l’Olympique lyonnais, qui a coupé le ruban d’inauguration, aux côtés du maire, Michèle Picard, du député de la circonscription, Yves Blein, de Noël Le Graët, de Patrick Arlaud, principal de l’établissement, sans oublier Jean-Pierre Chaix, président du Vénissieux FC. « Je suis ici pour soutenir votre projet car je connais l’importance de la formation, a déclaré Houssem Aouar. Je suis moi-même passé par différentes structures dont le centre de formation de l’OL. »
Le football a été décliné par la plupart des orateurs présents. Alors qu’Yves Blein révélait avoir été footballeur dans sa tendre jeunesse (« à un petit niveau »), Michèle Picard se félicitait du travail accompli depuis des dizaines d’années par le collège Elsa-Triolet, qu’elle a fréquenté à l’adolescence. « En appui sur l’OL, le conseiller pédagogique de l’époque, Jean-Louis Aracil, avait créé la première section sportive, a rappelé le maire. Je tenais à l’associer au travail remarquable accompli par le Vénissieux FC ».
Cette journée particulière, tout entière dédiée au football, ne pouvait que se terminer par un match. Pour cause de pluie, l’exhibition opposant d’anciennes gloires de l’OL emmenées par Anthony Réveillère à une sélection de joueurs de futsal vénissians n’a pu avoir lieu sur le terrain de futsal fraîchement inauguré, mais dans le gymnase Triolet. Pour l’anecdote, les Lyonnais l’ont emporté.

Les classes sportives

  • Une centaine d’élèves de la 6e à la 3e issus des collèges Paul-Éluard, Jules-Michelet et Elsa-Triolet scolarisés dans trois sections, à raison de 4 heures par semaine (2 fois 2 heures) pendant le temps scolaire. Nouvel objectif : atteindre quelque 200 élèves à moyen terme. Le collège Aragon devrait rejoindre le dispositif. Projet d’une aide aux devoirs. Le dispositif pourrait s’étendre aux lycées, notamment le lycée Lumière (Lyon 8e), déjà approché.

Les labels

Le VFC a reçu deux labels Élite pour sa politique en faveur des jeunes et du futsal, et un label Or pour la promotion du foot féminin
  • Labels Jeunes, Foot Féminin et Futsal sont décernés en fonction de différents critères exigés par la Fédération française de football (effectif, encadrement, nombre d’arbitres…). Pour obtenir le label Élite, il faut d’abord avoir obtenu la certification Espoir, puis Excellence.
    Le VFC vient d’obtenir deux labels Élite et un label Or récompensant des actions associatives (en termes d’attraction, d’accueil, d’arbitrage, de foot loisir…), sportives (toutes les catégories sont représentées), éducatives («Respect tout terrain ») et de formation (notamment de l’encadrement).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *